Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul autorise l'UNC à organiser la cérémonie annuelle à Panmunjom

International 23.07.2020 à 22h28
Cette photo d'archives montre le commandant du Commandement des Nations unies (UNC), le général Robert Abrams, qui prononce un discours lors de la cérémonie du 66e anniversaire de la signature de l'accord d'armistice de la guerre de Corée (1950-1953), le 27 juillet 2019.

SEOUL, 23 juil. (Yonhap) -- Revenant sur sa décision précédente, la Corée du Sud a autorisé le Commandement des Nations unies (UNC) à organiser une cérémonie annuelle de commémoration de l'accord d'armistice à la frontière intercoréenne la semaine prochaine, selon des officiels ce jeudi.

Le ministère de l'Unification a approuvé la demande de l'UNC pour utiliser la Maison de la liberté située dans le village de la trêve de Panmunjom lundi prochain pour organiser un événement marquant le 67e anniversaire de l'accord d'armistice de la guerre de Corée (1950-1953).

«L'amélioration de la situation du Covid-19 à l'intérieur et aux environs de la zone métropolitaine et les conditions météorologiques ont été prises en compte de manière compréhensive», a expliqué un responsable du ministère.

Plus tôt cette semaine, le ministère a rejeté la demande de l'UNC pour organiser la cérémonie annuelle à la Maison de la liberté, évoquant la situation du nouveau coronavirus et les récentes relations intercoréennes.

L'UNC aurait envisagé de tenir l'événement sur la route devant le bâtiment.

Certains ont supposé que la désaprobation du governement aurait en partie été liée au rejet de la demande de Séoul par l'UNC en 2018 pour accéder à la ligne de démarcation militaire afin de mener une étude conjointe des chemins de fer par les deux Corées.

L'UNC organise la cérémonie à la Maison de la liberté depuis 2013.

Le commandement dirigé par les Etats-Unis gère Panmunjom et la DMZ ainsi que la mise en œuvre de l'armistice qui a interrompu la guerre de Corée (1950-1953). La Maison de la liberté, bâtiment de quatre étages, a été construite en 1998 et est depuis utilisée pour communiquer avec la Corée du Nord. Elle est gérée par le gouvernement sud-coréen.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page