Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(Interview Yonhap) Lee Eun-joo de l'Orchestre philharmonique de Radio France fascinée par la musique contemporaine

Interviews 27.07.2020 à 10h42
Lee Eun-joo. (Photo fournie par Music in PyeongChang. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 27 juil. (Yonhap) -- Lee Eun-joo, deuxième chef d'attaque des seconds violons de l'Orchestre philharmonique de Radio France, a déclaré que ses études en France lui ont permis d'élargir son horizon musical avant de faire part de son souhait de présenter de nombreux morceaux de musique contemporaine en Corée du Sud.

«Quand j'étais plus jeune, je m'entraînais en aspirant à devenir soliste. Mais cette pensée a disparu après mon arrivée en France, en rencontrant et en étudiant diverses musiques. En particulier, je suis tombée sous le charme de la musique contemporaine à travers mes activités au sein d'orchestres et philharmonies et j'ai pu avoir une vision plus large de la musique», a confié la violoniste âgée de 32 ans lors d'une interview accordée récemment à l'agence de presse Yonhap.

Après ses études au Conservatoire national supérieur de musique et de danse (CNSMD) de Paris, Lee a joué dans plusieurs orchestres dont l'Orchestre de Paris, l'Orchestre de l'Opéra national de Paris et l'Orchestre philharmonique royal de Liège. En avril 2019, elle a rejoint l'Orchestre philharmonique de Radio France dont sa compatriote Park Ji-yoon est le premier violon solo et Chung Myung-whun est le directeur musical honoraire.

«Les membres de l'orchestre ont une bonne image des musiciens coréens comme ils aiment bien le maestro Chung Myung-whun. Le répertoire de l'orchestre est très large et nous donnons aussi beaucoup de premières. Je suis très contente de pouvoir interpréter de nombreux morceaux de musique contemporaine à laquelle je m'intéresse beaucoup», a-t-elle dit.

Avant d'intégrer l'Orchestre philharmonique de Radio France, Lee a également joué en tant que musicienne invitée avec l'Ensemble intercontemporain fondé par Pierre Boulez en 1976.

«Cet ensemble compte une trentaine de musiciens qui ont tous des compétences de soliste ou au-delà. On pourrait dire que leur interprétation est la référence en matière de musique contemporaine. J'ai beaucoup appris là-bas», a-t-elle souligné avant de faire part de son souhait de «jouer un rôle pour présenter beaucoup de musiques contemporaines dans notre pays».

Lee est actuellement en Corée du Sud pour participer au festival Music in PyeongChang qui se déroulera jusqu'au 8 août prochain.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page