Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Jour de la participation des Forces des Nations unies : le Premier ministre fait la promotion de la paix

National 27.07.2020 à 16h47
Le Premier ministre Chung Sye-kyun prononce un discours le lundi 27 juillet lors d'une cérémonie destinée à marquer le Jour de la participation des Forces des Nations unies, au Dongdaemun Design Plaza (DDP), à Séoul.

SEOUL, 27 juil. (Yonhap) -- Le Premier ministre Chung Sye-kyun a promis ce lundi tous les efforts du gouvernement pour instaurer la paix sur la péninsule coréenne afin de récompenser en retour les sacrifices des anciens combattants qui ont participé à la guerre de Corée (1950-1953) sous la bannière des Nations unies.

«Instaurer la paix sur la péninsule coréenne est le meilleur moyen de rendre en retour après les sacrifices et le dévouement des anciens combattants des Nations unies» qui ont jeté les bases de la liberté, de la paix et de la prospérité de la Corée du Sud aujourd'hui, a déclaré le Premier ministre lors d'une cérémonie destinée à marquer le Jour de la participation des Forces des Nations unies, au Dongdaemun Design Plaza (DDP), à Séoul.

«Le gouvernement s'acquittera de ses obligations vis-à-vis de la sécurité et de la paix sur la péninsule coréenne pour suivre le sillage des anciens combattants», a-t-il promis.

Il a aussi déploré que «la porte de la paix n'est toujours pas grande ouverte sur la péninsule, malgré nos efforts et les sacrifices des forces onusiennes il y a 70 ans».

«Le chemin de la paix semble parfois lointain mais nous sommes bien conscients du fait que nous ne pouvons rien faire sans la paix», a-t-il souligné avant de s'engager à explorer une nouvelle voie vers la paix à l'avenir.

Le général Robert Abrams, le chef du Commandement des Nations unies (UNC) et des Forces américaines en Corée du Sud (USFK), a de son côté rappelé que «l'accord d'armistice a été signé dans le but de cesser les actes hostiles et armés sur la péninsule coréenne».

La guerre de Corée s'est terminée le 27 juillet 1953 par un armistice et non un traité de paix, laissant la péninsule en état de conflit.

«Nous poursuivons une ultime résolution pacifique», a-t-il souligné avant de réaffirmer sa détermination à «réaliser une résolution pacifique comme le voulaient les signataires de l'accord d'armistice».

La cérémonie a été organisée par le ministère des Patriotes et des Anciens combattants sous le thème «Jours de gloire». Elle a vu la présence de plus de 200 personnes dont Kim Chong-in, dirigeant intérimaire du Parti unifié du futur (PUF), l'ambassadeur des Etats-Unis en Corée du Sud, Harry Harris, et des descendants de vétérans onusiens.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page