Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le nombre de visiteurs sur les plages réduit de plus de moitié en juin-juillet

Actualités 29.07.2020 à 11h32

SEOUL, 29 juil. (Yonhap) -- Le nombre de Sud-Coréens qui se sont rendus sur les plages a été réduit de plus de moitié pendant les deux derniers mois sur fond de pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19), ont montré ce mercredi des données du ministère des Océans et de la Pêche, mais le chiffre devrait rebondir en août alors qu'un nombre croissant de personnes passeront leurs vacances dans le pays au lieu de partir à l'étranger.

Quelque 250 plages locales ont vu leur nombre cumulé de visiteurs s'élever à 8,1 millions pour la période citée jusqu'à lundi, soit un plongeon par rapport aux 18,55 millions enregistrés un an plus tôt, selon le ministère.

Les plages locales commencent habituellement leur exploitation estivale en juin.

Notamment, 21 plages populaires du pays ont vu leur nombre quotidien de visiteurs passer de 28.000 en 2019 à 12.000.

Une plage à Gangneung, à 237 km à l'est de Séoul, est envahie par des vacanciers sur cette photo prise le 18 juillet 2020.

«Nous prévoyons que le nombre de visiteurs sur les plages rebondira en août avec la saison des vacances d'été», a déclaré le ministère dans un communiqué, en demandant aux voyageurs de respecter les directives de distanciation de base et de porter un masque.

La Corée du Sud a adopté un système d'alerte pour les grandes plages dans le cadre duquel les autorités émettent un avertissement «rouge» quand le nombre de visiteurs sur les plages dépasse le niveau grâce auquel ils peuvent maintenir une distance de sécurité.

Les visiteurs peuvent s'informer des affluences sur les plages sur le portail Internet Naver.

Il est interdit de manger ou boire sur les plages durant la nuit. Les contrevenants sont passibles d'une amende pouvant aller jusqu'à 3 millions de wons (2.497 dollars) selon la loi du contrôle des maladies du pays, a précisé le ministère.

La Corée du Sud a enregistré 48 nouvelles infections ce mercredi, portant le nombre total à 14.251.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page