Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul et Téhéran chercheront à accroître le commerce humanitaire

International 29.07.2020 à 17h01

SEOUL, 29 juil. (Yonhap) -- La Corée du Sud tiendra plus tard dans la journée des discussions virtuelles avec l'Iran pour l'élargissement du commerce humanitaire, y compris les exportations de fournitures médicales, suite aux premières du genre vers Téhéran en mai après l'exemption de sanctions par les Etats-Unis.

Les discussions se concentreront sur les moyens de faire correspondre la demande de l'Iran pour des médicaments et équipements médicaux à l'offre des exportateurs sud-coréens, a précisé le ministère dans un communiqué.

Lee Seong-ho, vice-ministre adjoint des Affaires étrangères en charge des affaires économiques, dirigera la partie sud-coréenne qui sera composée d'officiels d'autres ministères et d'agences commerciales. Parmi les officiels iraniens qui assisteront à la réunion figureront Mohammad Reza Shannehsaz, chef de l'administration des denrées alimentaires et des médicaments de l'Iran, et des officiels de la banque centrale.

A la fin de mai, la Corée du Sud a envoyé à Téhéran des médicaments d'une valeur de 500.000 dollars pour soigner des maladies héréditaires après que Washington a approuvé une licence spéciale pour permettre des transactions humanitaires avec l'Iran même si celles-ci impliquent la banque centrale iranienne faisant l'objet des sanctions américaines.

La Corée du Sud cherche à augmenter les exportations humanitaires vers l'Iran à environ 2 millions de dollars, y compris de kits de dépistage pour le nouveau coronavirus (Covid-19) et d'autres fournitures, du fait de l'aggravation de la situation sanitaire en Iran.

Au début du mois dernier, le gouvernement a lancé une équipe interministérielle chargée de faire augmenter le commerce humanitaire avec l'Iran et a accueilli une série de séances de présentation pour les entreprises locales afin de les aider à relancer les échanges avec le pays du Moyen-Orient.

Des boîtes remplies de médicaments pour soigner des maladies héréditaires qui ont été envoyées en Iran en mai 2020 dans le cadre du commerce humanitaire avec le pays du Moyen-Orient. (Photo fournie par le ministère des Affaires étrangères. Revente et archivage interdits)

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page