Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Un autobus à hydrogène entre en service en Corée du Sud

Science/Tech 29.07.2020 à 17h18
Cette photo montre l'autobus à hydrogène livré le mercredi 29 juillet 2020 par Hyundai Motor Co. à la ville de Jeonju.

SEOUL, 29 juil. (Yonhap) -- La Corée du Sud a commencé à faire circuler sur son territoire un autobus à pile à combustible nouvellement développé dans le cadre de ses efforts visant à augmenter le nombre de véhicules de ce type dans un plus grand nombre de régions.

L'un des autobus, dont la production de masse a débuté plus tôt ce mois-ci, a été livré à un transporteur basé à Jeonju, à 243 km au sud de Séoul, selon le ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie.

La Corée du Sud a investi 16,1 milliards de wons (13,4 millions de dollars) pour développer de nouveaux bus à hydrogène adaptés à la circulation urbaine. Le véhicule est capable de rouler 450 km sur une seule charge, a ajouté le ministère.

La Corée du Sud compte aujourd'hui 15 autobus et 10 camions fonctionnant à l'hydrogène dans ses rues. Le pays projette de faire circuler au moins 80 nouveaux camions à hydrogène avant la fin de l'année.

L'administration Moon Jae-in cherche à favoriser l'économie hydrogène tout en poursuivant une sortie progressive du nucléaire civil à travers la fermeture de vieux réacteurs.

L'hydrogène est une alternative aux combustibles fossiles et n'aboutit qu'à la création d'eau dans le processus de production d'électricité. Il peut aussi être produit comme sous-produit des installations industrielles telles que des usines pétrochimiques.

A la fin de juin, le cumul des voitures à pile à combustible à hydrogène circulant dans le pays a atteint 7.682 unités, un bond par rapport aux 87 véhicules en 2016.

En mai, la Corée du Sud a lancé un programme pilote de deux ans pour tester des camions à hydrogène en partenariat avec des sociétés logistiques locales.

Le pays projette d'augmenter le nombre de stations de recharge d'hydrogène à 100 à la fin de cette année et à 450 en 2025 par rapport aux 34 à l'heure actuelle.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page