Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Moon appelle à des efforts continus pour assurer la «souveraineté complète dans les missiles»

Actualités 29.07.2020 à 19h40
Le président Moon Jae-in. (Photo d'archives Yonhap)
Park Su-kyung, la conseillère présidentielle pour la science et la technologie, prend la parole lors d'une conférence de presse à Cheong Wa Dae, le 29 juillet 2020.

SEOUL, 29 juil. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a appelé ce mercredi à poursuivre les efforts pour assurer la «souveraineté complète dans les missiles» de la Corée du Sud en notant que la levée des restrictions sur l'utilisation par le pays de carburants solides pour ses fusées spatiales offre une bonne opportunité pour le développement de l'industrie spatiale locale.

Moon parlait de la révision des directives sur les missiles annoncée hier en vertu de laquelle Séoul est désormais autorisé à lancer des fusées à longue portée alimentées en carburant solide, liquide ou hybride, selon le porte-parole de Cheong Wa Dae, Kang Min-seok.

Le président a décrit cette levée comme une «bonne opportunité» pour développer l'industrie spatiale du pays en «industrie du futur», a dit Kang lors d'un point de presse.

Moon a souligné la nécessité de poursuivre les efforts pour «assurer la souveraineté complète dans les missiles».

Toutefois, la Corée du Sud ne peut toujours pas lancer de missiles balistiques d'une portée supérieure à 800 km en vertu d'un accord signé avec les Etats-Unis en 1979.

Cheong Wa Dae a également indiqué que le nouvel accord de l'alliance aiderait à renforcer la compétitivité internationale du secteur spatial de la Corée du Sud, en particulier le secteur privé.

«Un environnement a été créé pour que nos entreprises privées gagnent en compétitivité sans perdre un temps précieux à l'heure où le développement spatial passe de la direction du gouvernement à la coopération privée», a déclaré Park Su-kyung, la conseillère présidentielle pour la science et la technologie, lors d'une autre conférence de presse.

Elle a mentionné le marché des petits satellites de communication et d'observation.

Au cours des dix dernières années, près de 1.500 satellites ont été lancés et plus de 8.600 satellites seront lancés dans la décennie à venir, a-t-elle ajouté.

«Les entreprises sud-coréennes ont obtenu l'opportunité d'entrer sur le marché du lancement comme service, où près de 30 entreprises sont présentes dans le monde», a-t-il dit.

lsr@yna.co.kr

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page