Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(3e LD) Samsung Electronics : Samsung s'attend à une forte demande en puces et au rétablissement des activités mobiles

Actualités 30.07.2020 à 18h36

SEOUL, 30 juil. (Yonhap) -- Samsung Electronics Co. a déclaré ce jeudi s'attendre à une demande solide en puces mémoire et à un rétablissement progressif du secteur des appareils mobiles au deuxième semestre de l'année, le plus grand fabricant de puces mémoire au monde ayant publié un bilan solide au deuxième trimestre.

Son bénéfice net s'est élevé à 5.550 milliards de wons (4,7 milliards de dollars) pendant la période avril-juin, en hausse de 7,23% sur un an, a déclaré le géant technologique sud-coréen dans un communiqué.

Son bénéfice d'exploitation a bondi de 23,5% en glissement annuel à 8.150 milliards de wons au deuxième trimestre de l'année alors que ses ventes ont crû de 5,6% sur un an à 52.970 milliards de wons durant la période citée.

La marge d'exploitation de Samsung a atteint 15,4% au deuxième trimestre, la plus élevée depuis le quatrième trimestre de 2018.

En comparaison de ceux du premier trimestre, le bénéfice d'exploitation a augmenté de 26,3% et le bénéfice net de 13,7%. Les ventes ont reculé de 4,3%.

Les chiffres correspondent aux résultats provisoires qui avaient été annoncés plus tôt ce mois-ci et qui dépassaient le consensus du marché.

Samsung Electronics Co. a rapporté le jeudi 30 juillet 2020 que son chiffres d'affaires a augmenté de 5,6% sur un an à 52.960 milliards de wons (44,5 milliards de dollars) au deuxième trimestre.

Samsung a indiqué que ses résultats positifs avaient été dirigés par sa division solutions pour appareils alors que la demande pour les puces destinées aux serveurs des centres de données est restée solide avec la tendance du travail à la maison suite à l'apparition du nouveau coronavirus (Covid-19).

Les résultats du deuxième trimestre ont été aussi soutenus par des gains exceptionnels générés par l'activité des écrans d'affichage. Samsung n'a pas publié de montant exact mais des sources industrielles ont estimé que le fabricant avait reçu plus de 900 millions de dollars d'Apple Inc. qui n'aurait pas acheté le volume contracté d'écrans d'affichage mobiles à Samsung Displays Co.

Samsung prévoit de connaître une demande solide en puces mémoire au deuxième semestre grâce aux lancements de nouveaux smartphones et de consoles de jeux vidéo.

«L'ensemble de la demande en puces DRAM devrait augmenter suite aux lancements de nouveaux smartphones mais des incertitudes persisteront autour des questions géopolitiques, y compris les disputes commerciales», a prédit Samsung. «Quant aux flash NAND, la demande mobile devrait se rétablir grâce aux produits de milieu et bas de gammes malgré les incertitudes continues.»

L'entreprise a prévu également une amélioration progressive de la demande pour ses appareils mobiles et des ventes durant le trimestre courant. Samsung présentera ses nouveaux appareils phares, tels que le Galaxy Note 20 et le Galaxy Z Fold2, la semaine prochaine.

Cette photo d'archives, prise le 7 avril 2020, montre le bâtiment de Samsung Electronics Co. à Séoul.

Samsung s'attend aussi à une hausse des revenus de la division produits électroniques grand public grâce aux ventes de produits premium.

«Pour le deuxième semestre de l'année, les téléviseurs et appareils numériques devraient connaître une meilleure performance en termes de ventes par rapport aux résultats du premier semestre, une fois que les restrictions contre le Covid-19 s'allègent et que les dépenses durant les vacances de la fin d'année s'accélèrent», a-t-il dit.

Pour les activités des écrans, Samsung a prédit un «véritable rebond» de la performance au quatrième trimestre de l'année en disant qu'un rétablissement de la demande en téléphones mobiles durant le troisième trimestre devrait se limiter aux modèles bon marché.

Au deuxième trimestre de l'année, les revenus des semi-conducteurs se sont élevés à 18.230 milliards de wons, en hausse de 13,3% sur un an. Son bénéfice d'exploitation dans les activités de puces a presque doublé à 5.430 milliards de wons, contre 3.400 milliards un an plus tôt.

«Les activités de puces mémoire ont vu une demande robuste pour les applications cloud liées au travail à distance et à l'enseignement en ligne alors que l'impact du Covid-19 se poursuivait. La demande pour les appareils mobiles était relativement faible», a précisé Samsung.

Quant aux DRAM, Samsung a indiqué que la production avait crû d'un pourcentage à un chiffre au deuxième trimestre, la moyenne des prix de vente (ASP, Average Selling Price) ayant crû d'environ 10%. Au troisième trimestre, Samsung prévoit que le taux de croissance de production des DRAM restera plat.

Le taux de croissance de production se réfère au volume de mémoires produites et est considéré comme un baromètre clé pour évaluer la demande du marché.

Cette photo, fournie le 21 mai 2020 par Samsung Electronics Co., montre l'usine de puces mémoire de l'entreprise à Pyeongtaek, au sud de Séoul. (Revente et archivage interdits)

Pour les NAND, Samsung a précisé que son taux de croissance de production avait baissé d'un pourcentage à un seul chiffre mais que son ASP avait augmenté d'un pourcentage à un chiffre se situant autour de 5. Au troisième trimestre, la croissance du marché des NAND devrait être inférieure à 5%, mais Samsung a dit que sa performance pourrait toutefois être meilleure.

Samsung a ajouté que ses stocks de DRAM et de NAND étaient à des niveaux normaux.

Dans ses perspectives pour le module DDR5 (Double Date Rate 5), Samsung estime que la mémoire de prochaine génération sortira au deuxième semestre de 2021 et qu'un modèle hybride avec le DDR4 pourrait être présenté à la fin de 2023.

Samsung a indiqué que les résultats financiers de son système LSI avaient marqué une baisse du fait de la chute de la demande pour les pièces détachées mobiles. Cependant, ses activités de fonderie ont établi de nouveaux records en termes de revenus trimestriel et semestriel car l'accumulation de stocks de ses clients s'est accentuée.

Son unité de fonderie a commencé à produire en masse des produits de 5 nm, selon Samsung. Ce dernier a nié les rumeurs selon lesquelles il fera l'impasse sur le processus de production en 4nm en disant que l'entreprise développe actuellement la technologie liée au processus en 4 nm comme prévu.

Les activités d'écrans d'affichage de Samsung se retrouvent à nouveau dans le vert grâce à des gains sans précédent. Elles ont enregistré 6.720 milliards de wons de ventes et 300 milliards de wons de bénéfice d'exploitation.

Ses activités d'écrans avaient affiché 290 milliards de wons de perte d'exploitation au premier trimestre.

Samsung a déclaré que les écrans OLED avaient représenté plus de 80% des ventes de l'unité au deuxième trimestre.

Cette photo, prise le 7 juillet 2020, montre des smartphones pliables de Samsung Electronics Co. dans un magasin à Séoul.

La division IT et communication mobile de Samsung a subi une contraction des ventes mais sa performance a été meilleure que prévu.

L'unité en charge des activités mobiles a affiché 20.750 milliards de wons de ventes au deuxième trimestre, en repli de 19,7% en rythme annuel, mais le bénéfice d'exploitation est monté en flèche de 25% sur un an à 1.950 milliards de wons.

«La gestion efficace des coûts, y compris la réduction des dépenses pour le marketing et la promotion en ligne, a aidé à obtenir des bénéfices solides», a dit l'entreprise.

Samsung a déclaré avoir vendu 57 millions d'appareils au deuxième trimestre, dont environ 95% étaient des smartphones. L'ASP de ses appareils, y compris les tablettes, a été de 226 dollars.

Selon le traqueur du marché Canalys, Samsung a été devancé par Huawei Technologies Co. de la Chine au deuxième trimestre de l'année et a perdu son statut en tant que premier vendeur de smartphones au monde. Il a estimé que Huawei avait vendu 55,8 millions d'appareils, dépassant les 53,7 millions de Samsung.

Au troisième trimestre, Samsung s'attend à une augmentation de ses exportations de téléphones portables et de tablettes, ainsi qu'à celle de l'ASP.

La division produits électroménagers, composée des activités d'écrans visuels et d'appareils numériques, a vu ses ventes s'élever à 10.170 milliards de wons, en repli de 8,1% en glissement annuel, mais son bénéfice d'exploitation a grimpé de 2,8% sur un an à 730 milliards de wons.

«Les revenus des activités d'écrans visuels ont crû malgré l'affaiblissement des ventes alors que l'entreprise cherche de nouvelles opportunités de vente en ligne pour surmonter les difficultés causées par les restrictions mondiales», a expliqué l'entreprise. «La demande saisonnière pour les climatiseurs et les stratégies de marketing rentables ont soutenu également les résultats.»

Samsung a indiqué que le volume de ses ventes de téléviseurs avait baissé d'environ 15% au deuxième trimestre de l'année mais devrait augmenter d'au moins 40% au troisième trimestre.

Cette photo d'archives, prise le 29 avril 2020, montre le téléviseur QLED 8K de Samsung Electronics Co. dans un magasin à Séoul.

Samsung a estimé que les incertitudes dues à la pandémie et à une concurrence croissante demeureraient au deuxième semestre de l'année, mais il s'efforcera de stimuler la demande avec une gestion flexible de la chaîne d'approvisionnement mondiale pour assurer une offre à temps aux consommateurs.

Pour ses activités de puces, Samsung a déclaré qu'il se concentrerait sur le renforcement de ses prouesses technologiques dans les DRAM avec l'application de produits de 1z nm, utilisant la technologie de lithographie EUV (Extrême Ultraviolet). Quant aux NAND, l'entreprise prévoit d'améliorer sa compétitivité en termes de prix et d'accélérer la transition vers les V-NAND de 6e génération.

En ce qui concerne les activités mobiles, Samsung a dit qu'il améliorerait la rentabilité en optimisant le portefeuille des produits et en renforçant ses gammes grand public.

Au deuxième trimestre, les dépenses d'investissement ont atteint 9.800 milliards de wons, dont 8.600 milliards de wons pour les semi-conducteurs et 800 milliards de wons pour les écrans. Au premier semestre, elles avaient totalisé 17.100 milliards de wons.

Samsung a déclaré que les investissements dans les puces mémoire avaient été accordés principalement aux équipements pour l'expansion des capacités et les technologies de processus. Pour les activités de fonderie, l'entreprise a souligné le renforcement de ses processus de production en 5 et 8 nm.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page