Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Intensification de la lutte contre le Covid-19 à Pyongyang

Corée du Nord 31.07.2020 à 10h51
Un travailleur sanitaire prend la température d'un conducteur avec un thermomètre sans contact sur cette photo publiée le vendredi 31 juillet 2020 par le quotidien officiel nord-coréen Rodong Sinmun. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)
Des citoyens de Pyongyang portant un masque de protection marchent dans une rue sur cette photo publiée le vendredi 31 juillet 2020 par le quotidien officiel nord-coréen Rodong Sinmun. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

SEOUL, 31 juil. (Yonhap) -- La Corée du Nord a intensifié ses efforts antivirus à Pyongyang en installant plus de postes de garde pour restreindre l'accès à la capitale, a rapporté ce vendredi le quotidien officiel nord-coréen Rodong Sinmun, après que le dirigeant Kim Jong-un a ordonné le confinement d'une ville frontalière en raison de craintes virales après le retour d'un transfuge de Corée du Sud.

La Corée du Nord a adopté un «système d'urgence maximale» contre le coronavirus et a annoncé le confinement total de la ville de Kaesong après qu'un «fugitif» est rentré à la ville frontalière avec des symptômes du Covid-19.

«Le QG d'urgence antiépidémique de la ville de Pyongyang a installé plus de postes de garde aux principales entrées et points frontaliers à Pyongyang, notamment à des stations de métro et arrêts d'autobus de longue distance», a fait savoir le Rodong Sinmun dans un article.

La Radio centrale nord-coréenne (KCBS) a également rapporté qu'environ 40 postes de garde avaient été nouvellement installés à Pyongyang, en disant que des mesures nécessaires sont établies pour surveiller étroitement le déplacement des autobus et passagers à l'intérieur et en dehors de la capitale.

La Corée du Nord continue à revendiquer qu'aucun cas d'infection n'a été rapporté sur son territoire, mais elle maintient des contrôles sévères aux frontières et des efforts de quarantaine pour contenir le virus depuis janvier. Pyongyang a décrit sa lutte contre le virus comme une «affaire politique» qui déterminera le destin du pays.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page