Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) La région centrale à son 49e jour de pluie, égalisation du record de 2013

National 11.08.2020 à 17h05

SEOUL, 11 août (Yonhap) -- La saison de la mousson continue et en est à son 49e jour. De plus, les pluies devraient tomber jusqu'à la mi-août et établir un nouveau record absolu de durée.

La mousson, qui a commencé le 24 juin dans la région centrale du pays, a affiché le même record que celui de 49 jours en 2013, a déclaré l'Agence météorologique de Corée (KMA) qui a prévu qu'elle se poursuivrait jusqu'au 16 août à Séoul, dans la province du Gyeonggi et dans l'ouest de la province du Gangwon.

Sur l'île de Jeju, dans le sud du pays, la saison des pluies s'est étendue sur 49 jours, du 10 juin au 28 juillet, battant le précédent record de 47 jours établi en 1998.

Cette année, la mousson se terminera à la date la plus tardive jamais enregistrée. Le précédent record du 10 août, établi en 1987, a déjà été dépassé.

Des travaux de réparation sont en cours sur un marché traditionnel qui a été touché par des inondations à Gurye, dans la province du Jeolla du Sud, le mardi 11 août 2020.
Des officiels inspectent une route endommagée par les pluies torrentielles à Namwon, dans la province du Jeolla du Nord, le lundi 10 août 2020. (Photo fournie par le ministère du Territoire, de l'Infrastructure et du Transport. Revente et archivage interdits)
Le pont Jamsu sur le fleuve Han, à Séoul, est inondé pour huitième jour consécutif, le lundi 10 août 2020, sur fond de fortes pluies.

La saison des pluies exceptionnellement longue est due au changement climatique produisant de l'air plus chaud et donc des pluies plus fortes.

Les précipitations dans la région centrale avec des pluies fortes en août ont entraîné un lourd bilan. Un total de 42 personnes sont mortes ou portées disparues et 17.958 établissements ont été endommagés. Presque 7.000 habitants ont été déplacés de leur logement.

Selon une analyse de la KMA sur une période de 22 jours, du 20 juillet au 10 août, le pays a reçu des pluies torrentielles quotidiennes de plus de 150 mm pendant 15 jours. La ville de Goseong, dans la province du Gangwon, a enregistré 460 mm de précipitations en un seul jour.

Par ailleurs, le typhon Jangmi, le premier à avoir touché le pays cette saison, a atterri sur l'île de Geoje, dans le sud-est du pays, lundi après-midi, provoquant de fortes pluies dans les régions centrale et méridionale. Le typon s'est affaibli pour devenir un cyclone extratropical vers 17h en se déplaçant de plus de 10 km vers le nord-ouest, en direction de la région d'Ulsan. Aucun dégât majeur n'a été rapporté.

Le typhon a disparu environ 38 heures après sa formation dimanche en mer, à quelque 600 km au sud-ouest d'Okinawa, au Japon.

Cette photo, prise le lundi 10 août 2020, un parc le long du fleuve Han à Séoul après que le fleuve divisant la capitale sud-coréenne en deux a été inondé suite à de fortes pluies.

D'autres précipitations sont prévues ce mardi dans la région centrale et dans les provinces du Jeolla et du Gyeongsang du Nord, en partie à cause d'un nouveau typhon, Mekkhala, qui a pris naissance la veille en mer de Chine méridionale, a prédit la KMA, en ajoutant qu'il ne devrait pas traverser la péninsule coréenne.

Alors qu'il a plu à Séoul et dans la province du Gyeonggi durant la nuit, entraînant un dépassement de la limite de contrôle de 4,4 m du fleuve Han, la ville a fermé la sortie à Yeouido sur l'autoroute Olympique, qui relie la ville, Gimpo et Hanam. L'interdiction de circulation sur la section entre les ponts Gayang et Dongjak de la voie rapide a été levée cet après-midi après sa fermeture pendant plusieurs jours.

Le pont Jamsu, qui relie les arrondissements de Yongsan et de Seocho, est fermé depuis le 2 août après que les eaux ont atteint le niveau de contrôle de 6,2 m.

Une maison de deux étages, dans l'arrondissement de Dongdaemun, à Séoul, s'est effondrée le mardi 11 août 2020.

Plus tôt ce matin, la sortie à Seongsu et le passage souterrain Surak sur l'autoroute urbaine Dongbu ont été aussi fermés.

Les entrées et les chemins de promenade de toutes les 27 rivières à Séoul ont été fermés pour la sécurité publique.

Des alertes aux glissements de terrain ont été émises dans les arrondissements de Nowon et de Gangbuk, dans le nord de la capitale, et dans l'arrondissement de Jungnang, dans l'est de la ville. Les autorités ont ordonné aux habitants vivant sur les collines de faire preuve d'une plus grande prudence.

Plus tôt ce matin, des pluies torrentielles ont détruit le toit d'une maison dans l'arrondissement de Yeongdeungpo, dans l'ouest de Séoul, coinçant un homme sexagénaire à l'intérieur de sa maison. Celui-ci a été secouru. Lundi soir, une maison de deux étages de l'arrondissement de Dongdaemun s'est aussi effondrée. Personne n'a été blessé.

L'agence météorologique a averti que les fortes pluies continueraient à Séoul, qui a enregistré 200 mm de précipitations sur les deux derniers jours, et dans les villes adjacentes jusqu'à la nuit. Elle a demandé aux habitants de rester vigilants.

Un agriculteur regarde des pêches tombées à terre à Hwasun, dans la province du Jeolla du Sud, le lundi 10 août 2020.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page