Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Washington restera en communication étroite avec Séoul au sujet du sommet du G7

National 12.08.2020 à 18h03

SEOUL, 12 août (Yonhap) -- Les Etats-Unis communiqueront étroitement avec la Corée du Sud au sujet de la tenue du sommet du Groupe des Sept (G7) qu'ils organiseront plus tard dans l'année, a déclaré ce mercredi un haut responsable américain, alors que Séoul pourrait être invité à la réunion.

David Stilwell, secrétaire d'Etat adjoint aux affaires de l'Asie et du Pacifique, a fait cette remarque en vidéoconférence avec le vice-ministre des Affaires étrangères Kim Gunn, organisée pour discuter de sujets d'intérêt mutuel, selon le ministère des Affaires étrangères.

La Corée du Sud n'est pas membre du G7, mais le président américain Donald Trump a déclaré en début d'année qu'il inviterait Séoul au sommet de cette année, allant même jusqu'à suggérer d'élargir officiellement le forum pour en faire un «G10 ou G11», tout en qualifiant le système actuel de «dépassé».

Certains pays du G7, comme le Japon et l'Allemagne, se sont dits opposés à l'idée d'élargir le sommet, bien que le ministre allemand des affaires étrangères Heiko Maas ait déclaré lundi, après des entretiens avec la ministre des Affaires étrangères sud-coréenne Kang Kyung-wha à Berlin, qu'il se félicite de la participation de la Corée du Sud à la réunion.

Lors des discussions de mercredi, Kim a déclaré que la Corée du Sud remplirait le rôle et la contribution attendus par la communauté internationale, a indiqué le ministère.

Le G7 comprend la France, l'Allemagne, le Canada, les Etats-Unis, l'Italie, le Japon et la Grande-Bretagne.

Mis à part cette question, Kim et Stilwell ont discuté des moyens de renforcer la coopération et les échanges en pleine pandémie, étant donné que Washington a récemment repris les services de visa pour les étudiants étrangers et a assoupli son alerte aux voyages dans les pays étrangers.

Ils sont également convenus d'élargir la coopération dans le domaine de l'espace, conformément aux directives révisées sur les missiles, en vertu desquelles les deux parties ont décidé de lever les restrictions sur l'utilisation de combustible solide par la Corée du Sud pour le lancement de fusées spatiales, selon le ministère.

Le vice-ministre des Affaires étrangères Kim Gunn s'entretient avec son homologue américain, David Stilwell, secrétaire d'Etat adjoint pour les affaires de l'Asie et du Pacifique, sur cette photo fournie par le ministère des Affaires étrangères le 12 août 2020. (Archivage et revente interdits)

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
#g7
Accueil Haut de page