Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Coronavirus : des patients étrangers devront assumer les coûts de traitement

Actualités 14.08.2020 à 16h26
Le vice-ministre de la Santé et des Affaires sociales Kim Ganglip prend la parole lors d'un point de presse. (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 14 août (Yonhap) -- La Corée du Sud a fait savoir ce vendredi qu'elle exigerait des patients étrangers atteints du nouveau coronavirus (Covid-19) qu'ils partagent les coûts de leur traitement ici, et ceux qui violent les règles seront obligés de payer entièrement les frais médicaux.

Les autorités sanitaires ont déclaré qu'elles demanderaient aux patients étrangers atteints du Covid-19 de payer les coûts des services médicaux en Corée du Sud à partir de lundi s'ils ont violé les règles de quarantaine.

A partir du 24 août, le pays fera payer aux étrangers un montant différent en considérant le principe de réciprocité dans les relations diplomatiques.

La Corée du Sud a fourni des services médicaux gratuits à tous les arrivants porteurs du Covid-19, incluant les étrangers.

«La nouvelle mesure sera appliquée aux étrangers violant les règles d'auto-quarantaine ou rendant des résultats de test de réaction en chaîne par polymérase (PCR) au Covid-19 fabriqués», a indiqué le vice-ministre de la Santé et des Affaires sociales Kim Ganglip, lors d'un point de presse.

Il y a des appels croissants pour que les patients étrangers partagent le fardeau, alors que la pandémie prolongée de virus devrait la charge des contribuables.

La Corée du Sud a été prudente sur le changement de la politique de traitement gratuit due aux questions diplomatiques.

«Nous ferons payer différents coûts dépendant de la nationalité des patients, et considérerons la manière dont les pays partenaires font payer notre peuple», a ajouté Kim.

La Corée du Sud, cependant, exemptera toujours de tous les coûts les étrangers infectés par le virus dans le pays afin de contenir la propagation communautaire.

Les étrangers inscrits au régime d'assurance maladie de l'Etat pourront bénéficier d'un soutien d'Etat.

La Corée du Sud a rapporté 18 cas importés vendredi, portant le nombre total de telles infections à 2.618.

Les personnes de nationalité sud-coréenne ont représenté 65,4% des cas importés, tandis que les étrangers ont englobé 34,6%.

Les nations asiatiques, à part la Chine, ont représenté 45,4% des patients importés, suivies des pays du continent américain à 31,2%. La moitié des cas importés ont été détectés aux points de contrôle des aéroports et ports.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page