Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Un fonds de 400 Mds de wons sera créé pour les start-up numériques

Actualités 20.08.2020 à 11h05

SEJONG, 20 août (Yonhap) -- La Corée du Sud établira un fonds de 400 milliards de wons (339,6 millions de dollars) pour aider les start-up numériques à obtenir plus de prêts, a annoncé ce jeudi le ministre de l'Economie et des Finances, Hong Nam-ki.

Le fonds devrait aider les start-up prometteurs à commercialiser leurs technologies, a déclaré Hong lors d'une réunion avec les ministres liés à l'économie.

Hong a exprimé ses inquiétudes sur le récent bond des nouvelles infections liées au nouveau coronavirus (Covid-19), en disant qu'«un confinement réussi est une condition préalable du rétablissement économique».

La Corée du Sud a durci ses directives de distanciation sociale alors que les infections liées à un temple protestant de Séoul ont continué à augmenter sur fond de craintes croissantes d'une résurgence sérieuse dans la zone métropolitaine de Séoul densément peuplée.

Le ministre de l'Economie et des Finances, Hong Nam-ki, prend la parole le jeudi 20 août lors d'une réunion avec les ministres liés à l'économie. (Photo fournie par le ministère des finances. Revente et archivage interdits)

Le ministère a établi une équipe de travail pour soutenir les projets du New Deal coréen qui permettront de créer 1,9 million d'emplois et de relancer l'économie frappée par le coronavirus.

Le mois dernier, la Corée du Sud a déclaré qu'elle investirait 160.000 milliards de wons d'ici 2025 dans le cadre de ces mesures incitatives audacieuses.

Hong a dit que le gouvernement annoncerait bientôt un plan de création d'un fonds pour les projets.

Environ 20.000 milliards de wons, qui seront mis de côté pour les projets, seront inclus dans le plan budgétaire de l'année prochaine, a ajouté Hong.

Contrairement aux projets conventionnels concernant les infrastructures, le New Deal coréen comprend 28 projets qui orienteront l'économie dépendant des carburants fossiles du pays vers celles respectueuses de l'environnement et accroîtront les investissements de l'Etat dans les services liés à l'intelligence artificielle et à la télécommunication 5G.

Les projets visent à jeter les bases de la croissance économique à long terme en amortissant les retombées économiques de la pandémie et en accélérant le rétablissement économique, ont expliqué des officiels du ministère.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page