Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

L'autorité de régulation de la concurrence de Singapour approuve la fusion entre Daewoo et KSEO

Actualités 25.08.2020 à 21h11

SEOUL, 25 août (Yonhap) -- L'autorité de régulation de la concurrence de Singapour a approuvé la fusion entre deux chantiers navals sud-coréens, ce qui pourrait aboutir à la création du plus grand constructeur naval au monde, ont indiqué des sources du secteur ce mardi.

La Commission de la concurrence et des consommateurs de Singapour a déclaré que le projet de fusion entre Korea Shipbuilding & Offshore Engineering Co. (KSOE) et Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering Co. (DSME) n'enfreint aucune règle antitrust et ne nuit pas à la concurrence loyale dans le secteur.

L'approbation inconditionnelle est la deuxième de ce type pour ce projet de fusion, après le verdict similaire rendu par le Kazakhstan en octobre 2019.

KSOE, qui est la sous-holding du groupe Hyundai Heavy Industries, a soumis sa demande de fusion à la ville-Etat en septembre dernier.

«Au départ, les autorités singapouriennes ont exprimé des réserves sur la concurrence loyale et les conséquences potentielles pour les consommateurs, mais ces préoccupations ont été pleinement soulagées», a déclaré un responsable de KSOE.

Cette décision devrait avoir un impact positif sur les évaluations antitrust menés par l'Union européenne, la Chine et le Japon.

En mars 2019, Hyundai Heavy Industries a signé un contrat pour acheter une participation de 55,72% dans Daewoo Shipbuilding. Cet accord peut conduire à la création du plus grand constructeur naval du monde, fort d'une part de marché globale d'environ 21%.

Pour acquérir DSME, le groupe Hyundai Heavy Industry a réorganisé Hyundai Heavy Industries avec KSOE, une sous-entreprise d'ingénierie marine qui régit les unités de construction navale du conglomérat, et a apporté des changements à Hyundai Heavy Industries Co.

KSOE gère actuellement les trois unités de construction navale du groupe : Hyundai Heavy Industries, Hyundai Mipo Dockyard Co. et Hyundai Samho Heavy Industries Co.

Si l'opération d'acquisition se réalise, le groupe Hyundai Heavy Industries possèdera quatre chantiers navals.

Photo fournie par Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering Co. montrant un porte-conteneurs en cours de construction par le constructeur naval dans son chantier naval de l'île de Geoje. (Archivage et revente interdits)

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page