Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Le gouvernement répondra «avec fermeté» à la grève des médecins

Actualités 26.08.2020 à 16h40

SEOUL, 26 août (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a ordonné ce mercredi au gouvernement de répondre «avec fermeté» à la grève des médecins en cours dans tout le pays, a déclaré Cheong Wa Dae.

Il a appelé à «l'application de la règle de droit» pour traiter la question avec les efforts continus pour les persuader par le dialogue de retourner au travail, selon le porte-parole de Cheong Wa Dae, Kang Min-seok.

Le message du président est survenu après que les membres de l'Association médicale coréenne (KMA) ont lancé une grève plus tôt dans la journée afin de protester contre le plan du gouvernement d'accroître le quota des admissions dans les écoles de médecine et d'autres mesures visant à réformer les services de santé publique.

Le président Moon Jae-in. (Photo d'archives Yonhap)

Leur action collective a eu lieu alors que le pays lutte contre une résurgence de cas de Covid-19.

Moon a demandé au gouvernement de s'assurer qu'il n'y ait «aucune faille dans les services médicaux avec l'opération efficace du système de soins médicaux d'urgence», a indiqué Kang.

Afin de renforcer le système de réponse d'urgence de Cheong Wa Dae, Kim Sang-jo, conseiller présidentiel aux politiques, dirigera une équipe de travail en personne. L'équipe était dirigée par Yoon Chang-yul, haut officiel du Bureau de coordination des politiques du gouvernement.

Le président a aussi ordonné aux autorités de réagir sévèrement au refus de la Confédération coréenne des syndicats (KCTU), un grand groupe syndical, de déposer la liste de ses membres qui ont participé le 15 août, le jour de la Libération, à la manifestation dans le centre de Séoul.

«Il ne doit y avoir aucun privilège ni discrimination dans les efforts pour contenir le coronavirus, parce que c'est une question liée à la vie et à la sécurité du peuple», a souligné Moon.

Le chef de l'Etat a demandé plus tôt une réponse sévère pour les temples protestants qui ont refusé de coopérer avec le gouvernement pour lutter contre le virus alors qu'ils sont devenus de nouveaux clusters d'infections.

En particulier, plusieurs membres d'un temple protestant dans le nord de Séoul, dirigé par le pasteur conservateur Jun Kwang-hoon, ont participé à la manifestation sur la place de Gwanghwamun à l'occasion du jour de la Libération en négligeant les avertissements du gouvernement. Alors que plusieurs patients sont liés au lieu de culte, Jun figure parmi ceux qui ont été ordonnés de se placer en auto-quarantaine avec d'autres fidèles, selon les autorités sanitaires. Il a été confirmé plus tard comme ayant contracté le virus.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page