Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Le numéro un de l'armée de l'air nommé chef d'état-major des armées

Actualités 31.08.2020 à 11h56

SEOUL, 31 août (Yonhap) -- Le chef d'état-major de l'armée de l'air, Won In-choul, a été désigné pour diriger le Comité des chefs d'état-major des armées (JCS), a annoncé ce lundi le ministère de la Défense.

Si sa nomination est confirmée, Won succédera au général Park Han-ki qui est entré en fonction en octobre 2018. Aucun mandat officiel n'est déterminé mais le chef du JCS est censé servir pendant une période pouvant aller de 18 mois à deux ans.

Le président Moon Jae-in le nommera officiellement au poste de chef d'état-major des armées après une audience de confirmation à l'Assemblée nationale qui fera suite à des discussions au sein du cabinet prévues mardi, selon le ministère.

Le chef d'état-major de l'armée de l'air Won In-choul prend la parole lors d'une réunion parlementaire le 28 juillet 2020.
Cette photo d'archives, prise le 1er octobre 2019, montre le président Moon Jae-in (3e à partir de la g.) prend la parole lors d'une cérémonie marquant le Jour des forces armées à Daegu, dans la province du Gyeongsang du Sud, à laquelle ont participé également l'ancien ministre de la Défense, Jeong Kyeong-doo (2e à partir de la dr.), le chef d'état-major de l'armée de l'air, Won In-choul (à dr.), et le chef des opérations navales, l'amiral Sim Seung-seob.

Won, âgé de 59 ans, a occupé plusieurs postes de commandement, y compris ceux de sous-chef du JCS et de président du commandement des opérations des forces aériennes.

«En tant qu'expert dans le domaine des opérations combinées, Won dispose d'une vision stratégique et d'une capacité de commandement pour les manœuvres militaires», a souligné le ministère dans un communiqué.

«Il a aussi des capacités et un professionalisme suffisants pour mener des réformes de la défense et le transfert prévu du contrôle opérationnel (OPCON) en temps de guerre», a-t-il ajouté.

La Corée du Sud et les Etats-Unis travaillent actuellement pour le transfert aux troupes sud-coréennes de l'OPCON de Washington.

La nomination était plus ou moins imprévue car Won s'est joint à l'armée un an plus tôt que le candidat au poste de ministre de la Défense, Suh Wook. En théorie, la fonction de ministre de la Défense est supérieure à celle d'un président du JCS en Corée du Sud.

Won a été promu au rang de sous-lieutenant en 1984 après l'obtention de son diplôme à l'Académie de l'armée de l'air sud-coréenne (KAFA). Suh a fait ses études à l'Académie militaire de Corée (KMA) et obtenu son diplôme en 1985. Suh a été nommé par le président Moon au poste de ministre de la Défense la semaine dernière.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page