Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Un ensemble complet d'accessoires en bronze doré découvert dans une tombe du V-VIe siècle

Actualités 03.09.2020 à 17h19

SEOUL, 03 sept. (Yonhap) -- Un ensemble complet d'accessoires, allant d'une couronne en bronze doré à des chaussures, a récemment été découvert dans une tombe datant d'il y a environ 1.500 ans, laissés tels qu'ils étaient portés par le défunt au moment de l'inhumation, a annoncé ce jeudi l'Administration du patrimoine culturel (CHA).

La CHA a déclaré que les accessoires, notamment une couronne en bronze doré, des boucles d'oreilles en or, des bracelets en argent et une bague en argent, ont été récemment exhumés dans un complexe de tombes royales de l'ère Silla à Gyeongju, à environ 371 kilomètres au sud-est de Séoul.

Ils étaient aux côtés de chaussures et d'accessoires en bronze doré en forme de pièce de monnaie trouvés sur la même tombe en mai, a-t-elle ajouté.

Une ceinture en argent, des bracelets et des bagues découverts dans le tumulus Hwangnamdong n° 120-2 du royaume de Silla (57 av. J.-C.-935-ap. J.-C.) à Gyeongju, dans le sud-est de la Corée du Sud. (Photo fournie par l'Administration du patrimoine culturel, CHA. Revente et archivage interdits)

Les autorités culturelles ont souligné que c'était la première fois qu'un ensemble complet d'ornements d'un défunt était déterré d'une tombe de l'ère Silla depuis le début des années 1970.

La dépouille enterrée dans le tumulus Hwangnamdong n° 120-2, présumée être un aristocrate ou une personne de sang royal, portait une couronne en bronze doré, une paire de boucles d'oreilles et une paire de chaussures en bronze doré, selon la CHA.

Un collier, des ceintures, des bracelets et des bagues ont également été trouvés en même temps.

Une couronne en bronze doré, une paire de boucles d'oreilles en or et un collier de perles déterrés dans le tumulus Hwangnamdong n° 120-2 du royaume de Silla (57 av. J.-C.-935 ap. J.-C.) à Gyeongju, dans le sud-est de la Corée du Sud. (Photo fournie par l'Administration du patrimoine culturel, CHA. Revente et archivage interdits)

Selon les chercheurs, la couronne en forme de calotte en bronze doré comporte trois branches en forme d'arbre et deux griffes pointues, la bande extérieure étant décorée de trous en forme de cœur ainsi que de billes de jade et d'or.

En plus d'une paire de boucles d'oreilles en or et d'un collier de perles, la personne porte également une ceinture en argent et plusieurs bracelets et bagues en argent.

Un bracelet sur le poignet droit est orné de plus de 500 perles jaunes d'environ 1 millimètre.

Les deux paires de chaussures avaient des motifs sculptés en forme de T sur la surface, décorés chacun de «dalgae» en bronze doré, un ornement en forme de bracelet fait de perles. Habituellement, les chaussures enterrées dans les anciennes tombes de Silla étaient confectionnées pour les cérémonies funéraires.

Un bracelet en argent déterré dans le tumulus Hwangnamdong n° 120-2 du royaume de Silla (57 av. J.-C.-935 ap. J.-C.) à Gyeongju, dans le sud-est de la Corée du Sud. (Photo fournie par l'Administration du patrimoine culturel, CHA. Revente et archivage interdits)

La CHA a précisé que la taille du propriétaire de la tombe était estimée à 170 centimètres, car il y a 176 cm entre le milieu de la coiffe en bronze doré et les souliers. Mais le sexe du défunt était difficile à déterminer pour le moment, a-t-elle ajouté.

«Il s'agit d'une tombe de petite taille, mais le propriétaire dispose de l'ensemble complet d'accessoires. Elle devrait avoir été possédée par une personne noble ou de sang royal», a estimé un chercheur de la CHA. «Nous avons découvert beaucoup de nouvelles choses dans ce projet. Nous continuerons de l'étudier.»

Les fouilles faisaient partie d'un projet conjoint entre la CHA et la ville de Gyeongju visant à restaurer les ruines historiques majeures liées à la capitale de la dynastie de Silla.

Gyeongju abrite trois sites du patrimoine culturel mondial de l'Unesco : le temple Bulguksa et la grotte Seokguram, le village de Yangdong et les zones historiques de Gyeongju. Daereungwon fait partie des zones historiques de Gyeongju.

Une paire de boucles d'oreilles en or déterrée dans le tumulus Hwangnamdong n° 120-2 du royaume de Silla (57 av. J.-C.-935 ap. J.-C.) à Gyeongju, dans le sud-est de la Corée du Sud. (Photo fournie par l'Administration du patrimoine culturel, CHA. Revente et archivage interdits)

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page