Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

L'ancien PDG de YG reconnaît les allégations de jeux d'argent durant l'audience au tribunal

Hallyu 09.09.2020 à 20h24
Yang Hyun-suk, le fondateur et ancien chef de YG Entertainment, à la Cour du district Ouest de Séoul pour son audience au tribunal sur les allégations de jeux d'argent à l'étranger, le 9 septembre 2020.

SEOUL, 09 sept. (Yonhap) -- Yang Hyun-suk, le fondateur et ancien chef de YG Entertainment, a admis ce mercredi les accusations de jeux d'argent dans des casinos à Las Vegas aux Etats-Unis au cours des dernières années.

Yang a reconnu les accusations lors de la première audience du tribunal sur l'affaire tenue plus tôt dans la journée à la Cour du district Ouest de Séoul, a fait savoir l'avocat de Yang.

Yang et trois autres personnes, y compris deux ex-PDG de YGX, filiale de YG, sont accusés d'avoir joué à des jeux d'argent dans des casinos à Las Vegas à une vingtaine de reprises entre 2015 et 2019. Ils ont joué au baccarat et au blackjack avec une mise combinée de 400 millions de wons (336.785 dollars).

Le parquet avait initialement poursuivi ces quatre personnes en procédure sommaire sans procédure judiciaire mais a changé d'avis plus tard.

Durant l'audience, le juge a également questionné les raisons pour lesquelles Yang est accusé de jeux d'argent et non de «jeux d'argent habituels» comme l'avait initialement demandé la police.

L'accusation de jeux d'argent habituels est passible d'une peine plus lourde allant jusqu'à trois ans de prison et d'une amende de moins de 20 millions de wons, contre une amende de moins de 10 millions de wons pour les simples jeux d'argent.

«Il est nécessaire d'examiner plus en détail la raison pour laquelle (il a été inculpé pour des accusations de jeux non habituels)», a déclaré le juge, qui a organisé une autre audience du tribunal le 28 octobre pour examiner ce point.

Vêtu d'un costume noir sans cravate, Yang n'a pas répondu aux questions des journalistes sur les accusations de jeux avant et après l'audience.

Par ailleurs, il fait aussi l'objet d'une enquête pour des soupçons selon lesquels il a menacé et contraint un lanceur d'alerte à changer son témoignage pour couvrir une allégation d'usage de stupéfiant contre B.I, l'ancien leader du boys band de YG, iKON.

Yang a démissionné de son poste de PDG et de producteur en chef de la principale agence de K-pop en juin 2019 à la lumière des allégations contre B.I.

Yang Hyun-suk, le fondateur et ancien chef de YG Entertainment, à la Cour du district Ouest de Séoul pour son audience au tribunal sur les allégations de jeux d'argent à l'étranger, le 9 septembre 2020.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page