Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le ministère des Affaires étrangères établira son propre système de visioconférence pour une meilleure sécurité

Actualités 13.09.2020 à 11h19

SEOUL, 13 sept. (Yonhap) -- Le ministère des Affaires étrangères cherche à créer sa propre plate-forme de visioconférence pour renforcer la sécurité alors que les réunions en ligne se poursuivent à travers le pays à cause de la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19), ont fait savoir samedi des officiels.

Le ministère a recours actuellement à son intranet pour discuter avec les missions diplomatiques à l'étranger mais s'appuie sur des plates-formes privées pour discuter avec les gouvernements étrangers ou les organisations internationales.

«Avant le Covid-19, nous discutions en personne, il n'y avait donc aucune inquiétude de fuite via Internet mais, comme les voyages à l'étranger sont devenus maintenant difficiles, nous avons besoin d'une plate-forme sur laquelle nous pouvons avoir des discussions en ligne sans s'inquiéter de ces problèmes», a dit un officiel.

Le plan du gouvernement consiste à garder le serveur du nouveau système à l'intérieur du ministère afin de minimiser la possibilité de piratage.

Il compte établir la plate-forme d'ici l'année prochaine et recherchera une hausse de 6,2 milliards de wons (5,2 millions de dollars) de son budget de la part de l'Assemblée nationale pour le projet, selon les officiels.

La ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha (au c.) prend part à la session en ligne du Forum régional de l'Asean (ARF) dans son bureau à Séoul, le samedi 12 septembre 2020. (Photo fournie par le ministère des Affaires étrangères. Revente et archivage interdits)

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page