Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La disparition d'une barge de test de MSBS accroît l'éventualité d'un test imminent

Corée du Nord 16.09.2020 à 16h56
Cette photo, dévoilée le jeudi 3 octobre 2019 par l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) sur son site Internet, montre le tir d'un nouveau type de missile mer-sol balistique stratégique (MSBS) appelé «Pukguksong-3». (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

SEOUL, 16 sept. (Yonhap) -- Des photos satellite montrent qu'une barge submersible utilisée pour tester des missiles mer-sol balistiques stratégiques (MSBS) a disparu du chantier naval de Sinpo, situé sur la côte est du Nord, un signe indiquant qu'un test de MSBS pourrait être imminent, a analysé le site américain 38 North.

Ce dernier a établi cette évaluation en se basant sur des photos satellite du chantier naval de Sinpo sur fond de rumeurs selon lesquelles le Nord pourrait effectuer un tir d'essai de MSBS autour du 75e anniversaire de la fondation du Parti du travail le 10 octobre.

«Des photos satellite commerciales du chantier naval de Sinpo Sud de la Corée du Nord du 15 septembre indiquent que d'importantes activités se sont déroulées au cours de la semaine dernière depuis le passage des typhons, incluant le repositionnement d'un sous-marin de classe Sinpo et le repositionnement ou départ de la barge de test submersible», a fait remarquer 38 North.

«La barge de test submersible, habituellement amarrée au nord de l'auvent protecteur, n'était plus là, et le petit mini-sous-marin apparent, qui se trouvait à quai depuis le 27 mai, a été retiré», a-t-il ajouté.

Le think tank a noté que la barge pourrait avoir été déplacée avant le nouveau sous-marin ou retirée des eaux pour des réparations, citant un récent rapport de média sur les dommages subis par des vaisseaux sur le chantier naval.

«Si l'objet amarré en avant du sous-marin de classe Sinpo n'est pas la barge de test submersible, l'emplacement de la barge pourrait indiquer un test de MSBS imminent», a noté le site.

Un test de MSBS serait considéré comme un acte de provocation que le Nord pourrait entreprendre après que le dirigeant Kim Jong-un a promis de montrer une nouvelle arme stratégique dans son message du Nouvel An.

Le candidat au poste de chef d'état-major des armées, le général Won In-choul, a déclaré plus tôt dans la journée que le Nord pourrait effectuer un tir d'essai de MSBS autour de l'anniversaire du Parti le 10 octobre.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page