Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) La Corée du Nord continue de développer des missiles, selon le candidat au poste de ministre de la Défense

National 16.09.2020 à 22h22

SEOUL, 16 sept. (Yonhap) -- La Corée du Nord continue de développer ses capacités balistiques, a déclaré ce mercredi le candidat au poste de ministre de la Défense, Suh Wook, en s'engageant à répondre fermement à toute provocation.

Suh a formulé ces remarques lors de son audience de confirmation à l'Assemblée nationale sur fond de spéculations selon lesquelles le Nord pourrait présenter une nouvelle arme stratégique lors du 75e anniversaire de la fondation du Parti du travail le 10 octobre.

«La Corée du Nord se concentre sur les préparations pour le 75e anniversaire de la fondation du Parti même après avoir suspendu les plans d'action militaires contre le Sud en juin. Cependant, comme des activités militaires se poursuivent, y compris le développement de missiles, nous surveillons de près les mouvements concernés», a dit Suh.

En juin, Pyongyang a fait monter drastiquement les tensions dans la péninsule coréenne en détruisant le bureau de liaison intercoréen à la ville frontalière nord-coréenne de Kaesong et en menaçant de prendre des actions militaires contre le Sud.

Le candidat a indiqué que l'armée répondrait rigoureusement à toute provocation ou menace en soutenant activement les échanges intercoréens pour soutenir les efforts de paix dans la péninsule coréenne.

Suh a promis également de promouvoir l'alliance Corée du Sud-Etats-Unis et la coopération avec d'autres pays voisins dans la défense pour apporter la paix dans la région.

«En nous appuyant sur la forte alliance Corée du Sud-USA, nous accélérerons activement le transfert du contrôle opérationnel (OPCON) en temps de guerre», a-t-il souligné, en s'engageant à renforcer la position de défense combinée des deux pays.

Le gouvernement sud-coréen cherche à récupérer l'OPCON en temps de guerre avant la fin du mandat du président Moon Jae-in en mai 2022, même si le transfert est basé sur des conditions et non sur la durée.

Après l'audition de confirmation d'une journée, la commission parlementaire de la défense nationale a adopté un rapport sur ses résultats, permettant ainsi au président Moon de nommer Suh sans délai.

Selon le rapport, il possède une «expérience riche et une connaissance des opérations combinées et conjointes» grâce à son service aux principaux postes de l'armée. Suh a la capacité requise pour les politiques de défense clés, y compris le transfert de l'OPCON en temps de guerre, a conclu le rapport.

Le candidat au poste de ministre de la Défense, Suh Wook, répond à des questions durant une audience de confirmation à l'Assemblée nationale, à Séoul, le mercredi 16 septembre 2020.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page