Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le NSC discute des enjeux en suspens concernant le Japon, les Etats-Unis et la sécurité régionale

Actualités 17.09.2020 à 19h08

SEOUL, 17 sept. (Yonhap) -- Les hauts responsables de la sécurité de la Corée du Sud sont convenus ce jeudi de faire des efforts pour développer les relations entre Séoul et Tokyo, alors que Yoshihide Suga a été nommé Premier ministre du Japon, a fait savoir Cheong Wa Dae.

Durant la réunion hebdomadaire du comité permanent du Conseil de sécurité nationale (NSC), les responsables ont fait le point sur les conditions de sécurité autour de la péninsule coréenne et les questions en suspens avec les alliés dont les Etats-Unis.

Ils ont discuté des moyens de «gérer les situations diplomatiques et de sécurité nationale de la Corée du Sud avec stabilité», a indiqué le bureau présidentiel dans un communiqué de presse.

En particulier, les membres du NSC sont «convenus de faire des efforts continus pour développer les relations Corée du Sud-Japon» à l'occasion de l'inauguration de l'administration Suga, a-t-il ajouté.

La réunion a été dirigée par Suh Hoon, le directeur de la sécurité nationale à Cheong Wa Dae.

Le président Moon Jae-in a envoyé hier une lettre à Suga dans laquelle il a proposé d'améliorer les relations bilatérales qui sont au plus bas en raison de disputes sur des questions historiques.

Cheong Wa Dae a déclaré que l'administration Moon est prêt à dialoguer avec le gouvernement japonais à tout moment.

Suh Hoon, le directeur de la sécurité nationale à Cheong Wa Dae, prend la parole lors d'une réunion à l'Assemblée nationale. (Photo d'archives Yonhap)

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page