Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Une chaîne de production d'Airbus à Marseille sera délocalisée en Corée du Sud

Actualités 18.09.2020 à 17h06
Kim Sang-do, vice-ministre adjoint du ministère du Territoire, de l'Infrastructure et du Transport pour la politique aérienne, et Patrick Ky, directeur de l'Agence de l'Union européenne pour la sécurité aérienne (AESA), ont signé un protocole d'entente (MoU) en vue de soutenir la délocalisation d'une chaîne de production d'Airbus en Corée du Sud, lors d'une visioconférence le 17 septembre 2020.

SEOUL, 18 sept. (Yonhap) -- Le ministère du Territoire, de l'Infrastructure et du Transport a annoncé ce vendredi qu'une chaîne de production d'hélicoptères EC155B1 d'Airbus SE, située à Marseille, en France, serait délocalisée à Sacheon, dans la province du Gyeongsang du Sud, l'année prochaine.

Kim Sang-do, vice-ministre adjoint pour la politique aérienne, et Patrick Ky, directeur de l'Agence de l'Union européenne pour la sécurité aérienne (AESA), ont tenu hier une visioconférence et signé un protocole d'entente (MoU) en vue de soutenir la délocalisation de la chaîne de production d'Airbus en Corée du Sud.

Selon le ministère, Airbus projette de délocaliser la chaîne de fabrication de l'EC155B1 avant la fin de l'année prochaine en consultation avec Korea Aerospace Industries Co. (KAI).

Le MoU vise à soutenir la production sans accroc de l'hélicoptère dans le pays et à autoriser des vols d'essai.

Les deux parties sont également convenues de discuter des moyens de simplifier le processus de certification réciproque par leurs autorités aériennes de sorte à permettre les exportations vers l'Europe de produits aéronautiques fabriqués et certifiés en Corée du Sud.

En outre, le ministère sud-coréen et l'AESA sont convenus de travailler ensemble dans le domaine des drones incluant la mobilité aérienne urbaine (MAU).

Au cours de la visioconférence, Kim a présenté la feuille de route pour la K-MAU qui a été dévoilée en juin dernier.

Les deux parties sont aussi tombés d'accord pour ajouter la coopération dans le domaine des drones dans leur accord existant sur la sécurité aérienne et achever la révision de l'accord dans le futur.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page