Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Coronavirus : lancement d'un service de recherche des restaurants «sûrs» sur Naver

Science/Tech 24.09.2020 à 11h14
(Photo fournie par le ministère de l'Agriculture. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 24 sept. (Yonhap) -- Le ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales a annoncé ce jeudi avoir collaboré avec Naver Corp., l'opérateur du premier portail Internet en Corée du Sud, pour fournir les dernières informations sur les restaurants respectant les mesures de prévention du nouveau coronavirus (Covid-19).

Le nouveau service a été lancé un mois après que le gouvernement a dévoilé son plan de publier des données sur les restaurants qui suivent les directives sanitaires pour inciter la population à dîner plus à l'extérieur sans avoir à se soucier trop de la sécurité.

Le nouveau service fourni par Naver offre les emplacements des restaurants dont les employés portent un masque de protection en permanence et qui fournissent des couvercles pour les plats communs.

Partager un plat servi pour un groupe est une coutume répandue dans la culture coréenne mais la pandémie conduit de plus en plus de Sud-Coréens à opter pour des plats séparés.

Cette semaine, environ 12.000 restaurants à l'échelle nationale étaient désignés comme des établissements sûrs. Le ministère projette de continuer d'augmenter le nombre de commerces qui se conforment aux directives sanitaires.

«A cause de la pandémie de Covid-19, un nombre croissant de personnes évitent de manger à l'extérieur. Les informations aideront à dissiper les inquiétudes des consommateurs», a déclaré un responsable de Naver.

La liste des restaurants sera mise à jour sur une base hebdomadaire, selon le ministère.

La Corée du Sud assiste à une tendance haussière du nombre de nouveaux patients du Covid-19 même si la situation est relativement sous contrôle par rapport à d'autres parties du monde.

Aujourd'hui, le pays a ajouté 125 autres cas de Covid-19, dont 110 infections locales, portant le nombre total de contaminations à 23.341, selon l'Agence coréenne pour le contrôle et la prévention des maladies (KDCA).

Les nouvelles infections quotidiennes du pays étaient à trois chiffres depuis plus d'un mois à partir du 14 août en raison de cas liés à un temple protestant de Séoul et à un rassemblement antigouvernemental avant de tomber brièvement en dessous de 100.

La pandémie pèse lourd aussi sur l'économie nationale, affectant notamment les auto-entrepreneurs.

Le gouvernement a récemment dévoilé un nouveau plan de relance en vertu duquel les petits commerçants dont les ventes annuelles sont inférieures à 400 millions de wons recevront 1 million de wons (855 dollars) s'ils ont subi une baisse des ventes depuis le début de la résurgence. Les gérants de restaurants et cafés recevront 1,5 million de wons.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page