Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Moon promet de «répondre fermement à tout acte menaçant la vie et la sécurité du peuple»

Actualités 25.09.2020 à 14h04
Discours de Moon

SEOUL, 25 sept. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a assuré au peuple sud-coréen que le gouvernement ferait fermement face à tout acte menaçant leur vie et sécurité.

Il a tenu ces propos lors la cérémonie du 72e Jour de la fondation de l'armée tenue au QG du commandement des forces spéciales à Icheon, dans la province du Gyeonggi, après des rapports selon lesquels la Corée du Nord a tué un fonctionnaire sud-coréen par balles et incendié son corps plus tôt cette semaine.

Moon a souligné que la Corée du Sud renforcerait davantage sa posture de sécurité et de défense.

«(Je) promets que le gouvernement et l'armée répondront fermement à tout acte menaçant la vie et la sécurité du peuple», a déclaré le président dans un discours télévisé.

Il a ajouté que la Corée du Sud devait créer, maintenir et instaurer la paix en s'assurant elle-même une forte posture de défense dont personne ne peut faire fi.

Il a utilisé le mot «paix» plusieurs fois pendant son allocution de 15 minutes mais n'a pas mentionné directement la Corée du Nord. Il n'a pas évoqué non plus l'incident «choquant» dans lequel le Sud-Coréen a été abattu par des gardes frontaliers nord-coréens en mer Jaune.

Hier, le ministère de la Défense a déclaré que le fonctionnaire âgé de 47 ans, affilié au ministère des Océans et de la Pêche, a été tué par balles mardi après avoir traversé la frontière maritime. Le Nord a brûlé son corps vraisemblablement par craintes d'une contamination au nouveau coronavirus.

Hier soir, Moon a décrit le meurtre comme un «incident choquant qui ne peut être toléré pour aucune raison» dans un communiqué publié par son porte-parole.

Il a exhorté Pyongyang à prendre des mesures «responsables» suite à cet acte «très regrettable».

Le président Moon Jae-in observe une minute de silence le vendredi 25 septembre 2020 pour rendre hommage aux héros de la guerre et à d'autres patriotes lors de la cérémonie du 72e Jour de la fondation de l'armée au QG du commandement des forces spéciales à Icheon, dans la province du Gyeonggi.

Moon a consacré une grande partie de son discours à la présentation de la nouvelle vision de l'armée sud-coréenne.

«Notre armée dans le futur doit répondre non seulement aux menaces conventionnelles à la sécurité mais aussi à celles non militaires dont les maladies infectieuses comme le coronavirus, le terrorisme et les catastrophes naturelles», a-t-il souligné.

Il a appelé à la construction d'une puissance militaire «numérique» et «intelligente» pour se préparer à l'avènement d'un nouveau concept de défense et à la guerre à l'ère de la quatrième révolution industrielle.

Moon a cité les plans de l'armée d'envoyer des satellites sur orbite en utilisant des fusées spatiales à propergol solide, d'acquérir un porte-avions léger de 30.000 tonnes et de développer un chasseur.

En vertu des nouvelles directives de développement de missiles adoptées avec les Etats-Unis, la Corée du Sud pourra développer des missiles plus puissants et de portée plus longue, a-t-il rappelé.

Le gouvernement a déjà soumis à l'Assemblée nationale son plan de budget 2021 pour la défense qui prévoit une augmentation de sa taille de 5,5% à 52.900 milliards de wons par rapport au budget de cette année.

Un soldat de la garde d'honneur salue au président Moon Jae-in à bord d'un véhicule de commandement tactique de l'armée de terre lors de la cérémonie du 72e Jour de la fondation de l'armée le vendredi 25 septembre 2020 au QG du commandement des forces spéciales à Icheon, dans la province du Gyeonggi.

Moon est arrivé sur le lieu de la cérémonie annuelle à bord d'un véhicule de commandement tactique, qui a été développé par la Corée du Sud, avec comme escorte un drone multifonctions, un véhicule de combat sans homme et un véhicule blindé à roues K808.

C'était la première fois que le gouvernement organisait la cérémonie annuelle du Jour de la fondation de l'armée au QG du commandement des forces spéciales de l'armée de terre, selon Cheong Wa Dae.

Les trois précédents événements ont eu lieu au 2e commandement de la flotte de la marine à Pyeongtaek en 2017, au Mémorial de la guerre de Corée à Séoul en 2018 et à la base aérienne de Daegu l'année dernière.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page