Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(3e LD) Coronavirus : moins de 50 nouveaux cas sur fond de vigilance élevée à l'approche de Chuseok

National 29.09.2020 à 16h49
Des gens attendent de se faire dépister pour le nouveau coronavirus (Covid-19) le lundi 28 septembre 2020 au Centre médical national (NMC) à Séoul.

SEOUL, 29 sept. (Yonhap) -- Le nombre de cas additionnels de nouveau coronavirus (Covid-19) est passé ce mardi en dessous de 50 pour la première fois depuis le début d'août mais le pays reste vigilant face aux éventuelles infections en grappes à l'approche de la fête des moissons, Chuseok.

Le pays a ajouté 38 cas de Covid-19, dont 23 infections locales, portant le nombre total de cas à 23.699, selon l'Agence coréenne pour le contrôle et la prévention des maladies (KDCA).

Il s'agit du plus petit nombre de nouveaux cas quotidiens en 49 jours, depuis le 11 août, jour où le pays en a rapporté 34, juste avant de connaître une recrudescence des infections groupées en lien avec un temple protestant et un rassemblement antigouvernemental à Séoul le 15 août.

Les nouvelles infections locales sont restées à deux chiffres pendant cinq jours d'affilée après que le pays a rapporté 95 nouveaux cas vendredi dernier, 49 samedi, 73 dimanche et 40 lundi, a détaillé la KDCA.

«Les nouvelles infections locales journalières montrent une tendance à la baisse et les nouveaux cas (locaux) sont également restés à deux chiffres pendant cinq jours consécutifs», a observé le deuxième vice-ministre de la Santé Kang Do-tae lors d'une réunion interministérielle quotidienne. «Cela dit, le pays ne doit pas être rassuré alors que les tests de dépistage dans les établissements médicaux privés ont tendance à baisser pendant le week-end par rapport à la semaine», a-t-il mis en garde.

Les autorités sanitaires ont noté que le taux de reproduction du Covid-19 en Corée du Sud était inférieur à 1, vraisemblablement grâce à une campagne de distanciation sociale renforcée. Le taux indique le nombre de personnes qu'un seul patient peut infecter.

Malgré la baisse du nombre de nouveaux cas, les autorités sanitaires restent en alerte à l'approche de la fête des moissons qui se déroulera mercredi à dimanche. Des dizaines de millions de personnes devraient se déplacer durant les vacances de Chuseok pour des réunions familiales.

Les Sud-Coréens auront aussi une pause de trois jours, du 9 au 11 octobre, durant lesquels le Jour du hangeul, qui célèbre la proclamation de l'alphabet coréen, est combiné avec un week-end, conduisant le gouvernement à désigner les deux semaines du 28 septembre au 11 octobre comme une période spéciale pour les efforts antivirus.

Les autorités sanitaires ont décrit le début d'octobre comme une période cruciale dans la lutte contre le coronavirus, citant la possibilité d'une résurgence de nouveaux cas après la grande fête.

Les autorités sanitaires appellent la population à rester chez eux au cours des vacances, mais pour mieux contenir les transmissions locales, elles ont dévoilé la semaine dernière des directives plus détaillées sous les mesures de distanciation sociales de niveau 2.

Au niveau actuel, les rassemblements en intérieur de plus de 50 personnes sont interdits et les réunions en plein air de plus de 100 personnes sont également prohibées. Les événements sportifs sont autorisés sans public.

Par région, Séoul a rapporté 11 nouveaux cas et la province du Gyeonggi en a ajouté six, selon la KDCA. La capitale a signalé pour la première fois depuis le 11 août moins de 20 infections supplémentaires.

D'autres municipalités ont signalé des contaminations supplémentaires. La ville portuaire de Busan a dénombré trois patients de plus alors que la province du Gyeongsang du Nord en a ajouté deux et la province du Chungcheong du Nord un, a précisé la KDCA.

Les infections en grappes continuent d'apparaître dans les lieux de travail, centres de soins pour seniors, temples protestants et crèches, notamment dans la région métropolitaine de Séoul.

Les cas liés à un centre de soins pour seniors dans l'arrondissement de Dobong, dans le nord de Séoul, se sont élevés à 29, en hausse de deux par rapport à la veille, alors qu'un total de 13 patients étaient en lien avec une école de musique à Anyang, au sud de Séoul, deux de plus que la veille.

Le nombre de patients dans un état grave ou critique est passé à 115, en baisse de cinq par rapport à la veille.

La KDCA a indiqué qu'un total de 497 patients du Covid-19 dans un état critique ont reçu du remdesivir, un médicament expérimental traditionnellement utilisé pour traiter Ebola.

Le médicament développé par le géant pharmaceutique américain Gilead Sciences Inc. a commencé à être fourni dans le pays pour traiter les patients du Covid-19 au début d'août.

Le pays a également détecté 15 nouveaux cas importés, en hausse par rapport aux 10 de la veille, a dit la KDCA.

La Corée du Sud a rapporté un décès supplémentaire, portant le bilan des cas mortels à 407. Le taux de mortalité était de 1,72%.

Le nombre total de personnes ayant quitté l'hôpital après un rétablissement complet s'est élevé à 21.470, soit 178 de plus qu'un jour plus tôt.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page