Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le HCDH appelle les deux Corées à une enquête «rapide et impartiale» sur le meurtre de l'officiel des pêches

Actualités 06.10.2020 à 16h13

SEOUL, 06 oct. (Yonhap) -- Le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'Homme (HCDH) a appelé ce mardi les deux Corées à mener une enquête «rapide et impartiale» sur le meurtre récent du responsable des pêches sud-coréen.

Le bureau des droits de l'Homme de l'Organisation des Nations unies (ONU) à Séoul a lancé cet appel dans un tweet, au milieu des appels répétés de la Corée du Sud pour une enquête conjointe sur l'incident impliquant le fonctionnaire de 47 ans abattu par l'armée nord-coréenne le 22 septembre.

«Les deux Corées sont tenues, en vertu de la loi internationale sur les droits humains, d'entreprendre une enquête rapide, impartiale et efficace sur l'incident et de rendre ses conclusions publiques», a déclaré le HCDH.

«La RPDC devrait s'engager avec la ROK pour faciliter le retour de la dépouille du défunt et de ses effets personnels à sa famille», a-t-il ajouté.

ROK fait référence au nom officiel en anglais de la Corée du Sud, la république de Corée, tandis que la RPDC est le sigle officiel de la Corée du Nord, la République populaire démocratique de Corée.

Cette déclaration est intervenue alors que Lee Rae-jin, le frère aîné du fonctionnaire abattu par l'armée nord-coréenne, se rendait au bureau de l'ONU à Séoul pour demander une enquête «juste et objective» sur l'incident meurtrier et informer la communauté internationale des «atrocités cruelles commises par le Nord».

Il était accompagné des députés Tae Young-ho et Ha Tae-kyeung du Parti du pouvoir du peuple (PPP), la première formation d'opposition.

Lee Rae-jin (au centre), le frère aîné du responsable des pêches sud-coréen abattu par l'armée nord-coréenne le mois dernier, arrive au bureau des droits de l'Homme de l'ONU à Séoul le 6 octobre 2020 pour demander une enquête sur l'incident meurtrier.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page