Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Moon cherche à tirer parti de la popularité de l'alphabet coréen pour la diplomatie

Actualités 06.10.2020 à 21h20

SEOUL, 06 oct. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a indiqué ce mardi que son administration redoublera des efforts pour populariser l'étude de la langue coréenne à l'étranger et promouvoir la culture coréenne en vue de jeter des bases solides pour les initiatives diplomatiques clés du pays visant à améliorer les relations avec les pays étrangers dont l'Inde, les pays d'Asie du Sud-Est et la Russie.

Moon a cité un rapport du ministre de la Culture Park Yang-woo présenté durant la réunion hebdomadaire du Cabinet plus tôt dans la journée selon lequel le hangeul gagne une popularité croissante à l'étranger.

Le Jour du hangeul qui tombe cette année vendredi marque l'anniversaire de la création du hangeul, l'alphabet coréen. Le hangeul, composé de 24 lettres, a été inventé en 1443 par le roi Sejong de la dynastie Joseon (1392-1910).

Le nombre des instituts Roi Sejong financé par le gouvernement sud-coréen pour enseigner la langue coréenne aux étrangers a augmenté à 213 dans 76 pays du monde, selon Moon.

En particulier, l'intérêt de l'Inde pour le hangeul est extraordinaire, a noté le président sur son compte Facebook.

Fin juillet, l'Inde a introduit le coréen parmi les secondes langues étrangères à enseigner dans les écoles publiques et le Centre culturel coréen à New Delhi envisage d'organiser plusieurs événements avec l'université Jawaharlal-Nehru pendant le Jour du hangeul, a-t-il indiqué.

«Il est d'autant plus significatif que l'Inde est le deuxième pays le plus peuplé du monde et un partenaire important pour la nouvelle politique Sud de notre gouvernement», a dit Moon.

La popularité de la langue coréenne gagne de plus en plus de terrain chaque année, a-t-il ajouté.

Deux décennies après que la première classe de coréen à l'étranger a été créée aux Etats-Unis, on compte désormais 41 pays où les écoles enseignant la langue coréenne sont installées, a indiqué le chef de l'Etat.

Il a déclaré que le gouvernement accélérera «plus systématiquement» les programmes de soutien à l'enseignement de la langue coréenne dans les pays partenaires de la nouvelle politique Sud et Nord, y compris l'Inde, le Vietnam, le Laos, les Philippines, la Russie, la Mongolie et des pays d'Asie centrale.

«Le gouvernement posera une fondation robuste pour la nouvelle politique Sud et Nord en popularisant la langue coréenne et promouvant la culture coréenne à plus grande échelle», a déclaré Moon.

Le président Moon Jae-in prend la parole lors d'une réunion du Cabinet à Cheong Wa Dae, le 6 octobre 2020.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page