Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La Corée du Sud ambitionne de développer 50 puces d'IA d'ici 2030

Actualités 12.10.2020 à 18h58

SEOUL, 12 oct. (Yonhap) -- La Corée du Sud ambitionne de développer jusqu'à 50 types de semi-conducteurs pour intelligence artificielle (IA) d'ici 2030, a déclaré ce lundi le ministère des TIC, le pays cherchant à se positionner comme leader dans le domaine des semi-conducteurs.

Les puces d'intelligence artificielle désignent des semi-conducteurs à hautes performances et à faible consommation d'énergie, spécialisés dans les services d'intelligence artificielle.

La Corée du Sud a annoncé au début de l'année vouloir développer des puces de prochaine génération, prévoyant de dépenser environ 1.000 milliards de wons (871 millions de dollars) jusqu'en 2029 à cet effet.

Le ministère des TIC a dit vouloir se doter d'une technologie locale pour développer ces puces d'ici 2022 et soutiendra 3.000 experts dans le secteur au cours des dix prochaines années.

Dans le cadre de ce projet dirigé par l'Etat, le pays vise à s'emparer de 20% du marché mondial des puces d'IA d'ici 2030.

Le ministère prévoit d'utiliser 70 milliards de wons du fonds local des semi-conducteurs, créé l'année dernière, pour aider les entreprises fabriquant des puces d'IA dans la recherche et le développement ainsi que les fusions et acquisitions.

La décision de soutenir le secteur des puces d'IA intervient alors que la Corée du Sud cherche un nouveau moteur de croissance dans l'industrie des semi-conducteurs.

Le marché des puces d'IA devrait connaître une croissance rapide, atteignant 117,9 milliards de dollars d'ici 2030, contre 18,5 milliards cette année, selon l'Institut coréen de développement de la société de l'information.

De nouveaux services d'IA, tels que les voitures autonomes, devraient contribuer à faire croître le secteur.

La Corée du Sud a une mainmise sur le marché mondial des puces mémoire DRAM. Samsung Electronics Co. et SK hynix Inc. les deux principaux fabricants de puces, détenaient ensemble 73,6% du marché au deuxième trimestre de cette année.

Le marché devrait toutefois reculer de 0,5% par an jusqu'en 2024, selon le Gartner, qui suit l'évolution du marché.

Samsung a déclaré en juillet qu'il embaucherait 1.000 nouveaux experts chargés de la conception des puces et de l'intelligence artificielle d'ici la fin de l'année.

Le Premier ministre Chung Sye-kyun (3ème à partir de la gauche) écoute un briefing sur les puces pour intelligence artificielle au Gyeonggi Business Growth Center à Seongnam, au sud de Séoul, le 12 octobre 2020. (Yonhap)
La Corée du Sud ambitionne de développer 50 puces d'IA d'ici 2030 - 2

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page