Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le bureau des droits de l'Homme de l'ONU à Séoul rencontre le frère de l'officiel tué par le Nord

Corée du Nord 12.10.2020 à 20h45
Lee Rae-jin (au centre), le frère aîné du responsable des pêches sud-coréen abattu par l'armée nord-coréenne le mois dernier, arrive au bureau des droits de l'Homme de l'ONU à Séoul le 6 octobre 2020 pour demander une enquête sur l'incident meurtrier.

SEOUL, 12 oct. (Yonhap) -- Le bureau des droits de l'Homme des Nations unies à Séoul s'est entretenu ce lundi avec Lee Rae-jin, frère aîné d'un fonctionnaire sud-coréen des pêches tué par la Corée du Nord, après qu'il a appelé à l'ouverture d'une enquête sur le meurtre.

Au cours de la réunion qui a duré deux heures, le bureau a fait part de son intention de rapporter cette affaire à l'Assemblée générale de l'ONU la semaine prochaine au plus tôt, selon Lee.

Ce dernier a déclaré plus tôt avoir reçu une demande d'interview de la part du bureau onusien, en la décrivant comme la première réaction officielle de l'organisation internationale après qu'il a appelé à une enquête sur l'incident.

Le bureau onusien a précisé que la réunion avait pour but de collecter des informations pour une analyse et non pour une enquête.

«Si cette affaire est rapportée, cela fera pression sur les deux Corées pour qu'elles présentent une position claire», a déclaré Lee à l'agence de presse Yonhap.

L'officiel âgé de 47 ans a été tué par balles tirées par des soldats nord-coréens le 22 septembre dernier alors qu'il était à la dérive dans les eaux nord-coréennes. Pyongyang n'a pas encore répondu à la demande de Séoul pour mener une enquête conjointe sur l'incident.

Lee a déposé la semaine dernière une requête pour l'ouverture d'une enquête onusienne, remettant en cause les conclusions du gouvernement selon lesquelles son frère a tenté de faire défection en Corée du Nord.

Le bureau des droits de l'Homme de l'ONU à Séoul a exhorté les deux Corées à mener une enquête sur l'incident de manières rapide et impartiale conformément à la loi internationale sur les droits humains.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page