Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La Corée du Sud peut intercepter les missiles nord-coréens, selon le ministère de la Défense

Corée du Nord 13.10.2020 à 15h52

SEOUL, 13 oct. (Yonhap) -- L'armée sud-coréenne peut «immédiatement répondre et neutraliser» l'artillerie et les missiles nord-coréens s'ils sont utilisés pour attaquer le Sud, a déclaré ce mardi le ministère de la Défense, après que le Nord a dévoilé de nouvelles armes lors du défilé militaire organisé la semaine dernière.

Samedi, le pays communiste a tenu un défilé militaire massif à Pyongyang pour marquer le 75e anniversaire de la fondation du Parti du travail au pouvoir et a dévoilé un nouveau missile balistique intercontinental (ICBM) et un missile mer-sol balistique stratégique (MSBS), ainsi que plusieurs lance-roquettes récemment développés.

Invité à commenter les capacités anti-artillerie et de défense antimissile de la Corée du Sud contre ces missiles à courte portée, le porte-parole adjoint du ministère, le colonel Moon Hong-sik, a indiqué que l'armée pouvait intercepter les missiles via son Patriot et le système de missiles sol-air SAM II qui sera bientôt déployé.

«En cas d'attaques simultanées (impliquant différents types de missiles), nous pouvons immédiatement y répondre et les neutraliser en exploitant non seulement le système de défense antimissile de style coréen mais aussi [...] d'autres systèmes de frappe stratégique», a assuré Moon lors d'un briefing de presse régulier.

Lors de la dernière parade, la Corée du Nord a présenté aussi sa version du missile balistique à courte portée russe Iskander et ses très grands lance-roquettes multiples qu'elle a testés à plusieurs reprises depuis 2019.

Cette photo publiée par l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) montre des véhicules lance-roquettes lors d'un défilé militaire organisé sur la place Kim Il-sung à Pyongyang le 10 octobre 2020, pour marquer le 75e anniversaire de la fondation du Parti du travail. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page