Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Kim Jong-un en visite dans une ville minière se remettant du typhon Maysak

Corée du Nord 14.10.2020 à 09h23
Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un visite la région de Komdok, dans la province du Hamgyong du Sud, pour vérifier les travaux de réparation des dommages causés par le typhon Maysak. (Capture d'étran du site Internet de Rodong Sinmun.Revente et archivage interdits)
Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un visite la région de Komdok, dans la province du Hamgyong du Sud, pour vérifier les travaux de réparation des dommages causés par le typhon Maysak. (Capture d'étran du site Internet de Rodong Sinmun.Revente et archivage interdits)

SEOUL, 14 oct. (Yonhap) -- Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un s'est rendu dans une ville minière qui a été frappée par le récent typhon Maysak dans une province de l'est du pays et a fait l'éloge des efforts en cours pour reconstruire la zone, a rapporté ce mercredi l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Kim a visité la région de Komdok, dans la province du Hamkyong du Sud, qui a été durement frappée par des typhons au cours des derniers mois et vérifié les efforts de réparation en cours, selon la KCNA.

En disant que les dommages dans la zone sont plus graves qu'il n'avait pensé, Kim a loué les soldats et autres travailleurs de réparation pour «avoir supprimé complètement les traces des dommages» et construit des maisons et d'autres installations «attentivement», a fait savoir l'agence de presse nord-coréenne.

Il s'est également engagé à faire construire environ 25.000 maisons à Komdok et d'autres régions sinistrées selon le plan quinquennal de développement économique qui sera annoncé lors d'un congrès du Parti du travail prévu en janvier.

La Corée du Nord a été frappée par trois typhons au cours des derniers mois, et la région orientale a été la plus endommagée. Komdok, en particulier, est une grande source de zinc, magnétite et d'autres minéraux.

«Plus de 2.000 maisons d'habitation et plusieurs dizaines de bâtiments publics ont été détruits ou inondés», avait rapporté plus tôt la KCNA.

Le mois dernier, Kim a dirigé une réunion élargie de la Commission militaire centrale du Parti du travail afin de discuter des dégâts subis par la région de Komdok et d'autres zones touchées. Il a déployé des soldats pour aider à se remettre des dégâts.

Dans une lettre ouverte envoyée aux membres du Parti à Pyongyang, Kim avait écrit que près de 12.000 membres de la capitale seraient envoyés dans les provinces du Hamgyong du Sud et du Nord pour aider à reconstruire.

Kim et ses conseillers ont récemment multiplié les visites pour vérifier les efforts de réparation dans les zones affectées par les typhons et inondations, apparemment pour renforcer l'image de Kim en tant que leader s'occupant de son peuple.

La semaine dernière, Kim a lancé une «campagne de 80 jours» pour se remettre des dommages des inondations et accomplir des progrès les plus significatifs possibles dans le projet de développement économique du pays jusqu'à la fin de l'année.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page