Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La Corée du Nord déclare s'opposer à la militarisation de l'espace

Actualités 18.10.2020 à 15h18

SEOUL, 18 oct. (Yonhap) -- A l'Assemblée générale des Nations unies, la Corée du Nord a affiché son opposition à la «militarisation de l'espace» par une poignée de pays en avançant que le développement spatial est un droit universel de chaque pays, a fait savoir ce dimanche le ministère nord-coréen des Affaires étrangères.

«Il n'y a pas de frontières nationales dans l'espace et chaque nation possède le droit universel à développer et utiliser l'espace de manière pacifique», a déclaré le chef de la délégation nord-coréenne lors d'une réunion de la Quatrième Commission de l'Assemblée générale de l'ONU le 15 octobre dernier, selon le ministère.

«Notre position immuable, c'est de nous opposer à l'application de la sélectivité et du double critère dans le domaine des activités spatiales et à la militarisation de l'espace», a-t-il également affirmé.

Le représentant nord-coréen a vanté la stature du régime dans le domaine du développement spatial en affirmant que le pays communiste est l'une des 10 plus grandes puissances spatiales qui a placé en orbite des satellites à quatre reprises.

Depuis l'arrivée au pouvoir du dirigeant Kim Jong-un, la Corée du Nord se consacre à la recherche spatiale et a lancé un deuxième plan quinquennal de développement spatial en 2016.

Le chef de la délégation nord-coréenne a par ailleurs appelé le Conseil de sécurité de l'ONU à résoudre le conflit israélo-palestinien.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page