Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Kang rencontrera le frère du fonctionnaire sud-coréen tué par la Corée du Nord

Actualités 19.10.2020 à 21h05

SEOUL, 19 oct. (Yonhap) -- La ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha envisage de rencontrer cette semaine le frère aîné du fonctionnaire sud-coréen qui a été tué par l'armée nord-coréenne en mer Jaune près de la frontière intercoréenne le mois dernier, a fait savoir ce lundi une source.

La réunion à huis clos entre Kang et Lee Rae-jin, le frère aîné du fonctionnaire décédé, est prévue mercredi, a indiqué la source, alors que celui-ci remet en doute le résultat de l'enquête provisoire des autorités sud-coréennes sur le meurtre et exige une investigation des Nations unies.

Durant un audit parlementaire plus tôt ce mois-ci, Kang a exprimé sa volonté de rencontrer la famille du défunt.

Le fonctionnaire âgé de 47 ans a été brutalement tué par l'armée nord-coréenne le 22 septembre alors qu'il était à la dérive dans les eaux nord-coréennes. Une enquête préliminaire du gouvernement a conclu qu'il a tenté de faire défection en Corée du Nord.

Mais sa famille, y compris son frère et son fils, a émis de forts doutes sur le résultat de l'enquête et appelé l'ONU à ouvrir une investigation.

Lee devrait renouveler cette demande durant la réunion prévue avec Kang.

Le ministère des Affaires étrangères n'a pas réagi aux appels, en particulier du bloc politique conservateur, pour attirer l'attention internationale en vue de faire la lumière sur l'incident. Il a déclaré que l'affaire nécessitait «un examen et des discussions supplémentaires au sein du gouvernement».

Pyongyang a présenté des excuses mais n'a pas répondu à l'appel de Séoul pour une enquête conjointe.

Le bureau des droits de l'Homme de l'ONU à Séoul a interrogé Lee la semaine dernière sur sa propre analyse de l'affaire. Il a aussi demandé à Séoul et Pyongyang d'effectuer une investigation impartiale et rapide sur l'incident conformément au droit international en matière des droits humains.

Cette photo combinée montre la ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha (à gauche) et le frère aîné du défunt fonctionnaire sud-coréen, le 19 octobre 2020.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page