Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Une septuagénaire retrouvée morte le lendemain de sa vaccination contre la grippe saisonnière

Actualités 20.10.2020 à 17h08
(Photomontage)

SEOUL, 20 oct. (Yonhap) -- Une septuagénaire a été retrouvée morte ce mardi chez elle, dans la province du Jeolla du Nord, après s'être fait vacciner contre la grippe saisonnière dans une clinique près de son domicile, ont fait savoir des officiels du gouvernement provincial.

Agée de 78 ans, la résidente de Gochang, à 300 km au sud de Séoul, a été retrouvée sans vie par un de ses voisins ce matin, à environ 7h35, dans sa maison rurale.

La femme a reçu un vaccin contre la grippe saisonnière dans une clinique de son quartier hier à 8h30, conduisant les autorités sanitaires locales à ouvrir une enquête sur le possible rapport de cause à effet entre son décès et la vaccination.

Le vaccin en question était un Boryung Fluvaccine fabriqué par le sud-coréen Boryung Biopharma, selon des sources.

L'incident est intervenu après qu'un adolescent de 17 ans, vivant dans la ville portuaire d'Incheon, dans l'ouest du pays, est mort vendredi dernier après avoir reçu deux jours plus tôt une dose de vaccin contre la grippe fournie par Shingsung Pharm Co. La cause de son décès est encore à déterminer mais son décès suscite des inquiétudes quant à la sûreté des vaccins contre la grippe chez les Sud-Coréens. Le mois dernier, un distributeur local de médicaments a été mis sur la sellette pour avoir exposé une partie de ses doses de vaccin contre la grippe à température ambiante au cours d'un transport.

Un officiel de la santé du gouvernement provincial du Jeolla du Nord a déclaré qu'aucun lien entre le décès de la résidente de Gochang et sa vaccination n'a été établi et une enquête liée était en cours.

«Il a été révélé que la personne décédée souffrait de plusieurs maladies chroniques, dont une hypertension artérielle et du diabète, et prenaient des médicaments contre l'hypertension avant sa mort. Il est encore trop tôt pour dire si le vaccin contre la grippe a été la cause directe de son décès ou non», a déclaré l'officiel.

«Le cas a été rapporté à l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KCDA) et les autres personnes qui ont reçu le même vaccin sont surveillées de près. Aucun autre cas de réaction anormale due au même vaccin n'a été identifié jusqu'à présent», a noté l'officiel.

Il a indiqué que les vaccins contre la grippe qui ont été administrés à la femme et au garçon étaient de marques différentes et que le Boryung Fluvaccine ne faisait pas partie des produits qui ont été accidentellement exposés à température ambiante.

Des discussions pour une autopsie sont en cours avec la famille endeuillée pour déterminer la cause exacte de sa mort, a ajouté l'officiel.

La police a écarté la possibilité d'un crime, aucune blessure externe n'ayant été découverte sur son corps.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page