Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Séoul cherche toujours un «dialogue» avec le Nord à propos de l'officiel tué

Actualités 23.10.2020 à 18h49
Le ministre de l'Unification Lee In-young répond à des questions de députés lors d'un audit parlementaire le vendredi 23 octobre 2020 à l'Assemblée nationale.

SEOUL, 23 oct. (Yonhap) -- Le ministre de l'Unification Lee In-young a déclaré ce vendredi que la Corée du Sud continuerait de chercher un «dialogue» avec la Corée du Nord pour savoir exactement ce qui est arrivé au fonctionnaire sud-coréen qui a été tué par balles par l'armée nord-coréenne le mois dernier.

Lee a fait ces remarques durant une séance d'audit parlementaire en réponse à une question d'un député cherchant à savoir comment le gouvernement gèrera l'incident mortel à un moment où Pyongyang reste muet à l'appel de Séoul pour une enquête conjointe.

«Nous devrons trouver un moyen de résoudre sans problème la question à travers le dialogue», a indiqué Lee.

Le responsable des pêches de 47 ans a été abattu par l'armée nord-coréenne le 22 septembre, alors qu'il était à la dérive dans les eaux nord-coréennes, selon l'armée sud-coréenne. Il avait disparu la veille alors qu'il était en service en mer Jaune près de l'île frontalière de Yeonpyeong. La Corée du Sud avait revendiqué plus tôt que des soldats nord-coréens ont abattu le fonctionnaire et brûlé son corps.

La Corée du Nord a présenté des excuses rapidement suite à cet accident, mais a affirmé que ce que leurs soldats ont brûlé était l'«objet flottant» sur lequel l'officiel s'était agrippé et que son corps a disparu.

La Corée du Sud a appelé à une enquête conjointe avec le Nord, mais Pyongyang n'a pas encore répondu. Séoul mène actuellement des recherches du corps disparu.

«Rapatrier son corps et le ramener à sa famille est une chose que nous n'abandonnerons jamais», a déclaré Lee.

Lee a de nouveau souligné que l'aide humanitaire en Corée du Nord devait se poursuivre indépendamment de toute situation politique, militaire et sécuritaire, exprimant ses préoccupations selon lesquelles la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19), les typhons saisonniers et les inondations auraient aggraver la pénurie alimentaire dans le pays appauvri.

«Etant donné le Covid-19 et les dommages causés par les inondations et les typhons, les choses pourraient s'aggraver quand le printemps arrivera. (Nous) pensons à ce que nous pourrons faire en termes de coopération dans le secteur humanitaire», a-t-il dit.

Bien que la Corée du Sud cherche à fournir une assistance en Corée du Nord à travers les agences internationales, le Nord a refusé l'aide extérieure et appelé à «l'autosuffisance» pour relever les défis.

Concernant la coordination avec les Etats-Unis sur la politique liée à la Corée du Nord, Lee a souligné l'importance de maintenir une «coopération étroite» avec Washington et une «réponse rapide» à ses nouvelles politiques quel que soit le vainqueur de la prochaine élection présidentielle américaine.

Il a estimé que le candidat démocrate à la présidentielle Joe Biden ne reviendrait pas à la politique de «patience stratégique» de l'ancien président Barack Obama vis-à-vis de Pyongyang s'il est élu président.

«Si Biden remporte l'élection, il est possible que la nouvelle administration ressemble à un "troisième mandat de Clinton" au lieu d'un "troisième mandat d'Obama", a-t-il estimé.

Lee a fait référence à la politique de l'ancien président américain Bill Clinton qui cherchait à engager la Corée du Nord contrairement à l'approche de l'administration Obama de «patience stratégique» qui consistait à attendre jusqu'à ce que Pyongyang retourne à la table de négociations tout en maintenant les sanctions et la pression en place.

«Nous resterons prêts à répondre à toute situation quels que soient les résultats des élections en novembre», a-t-il ajouté.

rainmaker0220@yna.co.kr

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page