Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Chronologie de la vie du défunt patron de Samsung Lee Kun-hee

Actualités 25.10.2020 à 13h18

SEOUL, 25 oct. (Yonhap) -- Le patron de Samsung Electronics Co., Lee Kun-hee, est décédé ce dimanche dans un hôpital de Séoul à l'âge de 78 ans. Ci-dessous les événements marquant de la vie du défunt magnat des affaires, dans l'ordre chronologique.

Défunt président de Samsung

▲ 1942 - né à Daegu comme troisième fils du fondateur du groupe Samsung Lee Byung-chull.

▲ 1953 - départ vers le Japon pour des études.

▲ 1965 - diplômé de l'université Waseda en commerce.

▲ 1966 - après avoir obtenu un diplôme MBA de l'université George Washington, il intègre Tongyang Broadcasting Company, filiale de Samsung.

▲ 1967 - mariage avec Hong Ra-hee (qui dirigera plus tard le musée d'art de Samsung Leeum).

▲ 1978 - nommé vice-président de Samsung C&T Corporation.

▲ 1979 - nommé vice-président du groupe Samsung.

▲ 1987 - après avoir été nommé président du groupe Samsung, il annonce l'année suivante la «deuxième vision fondatrice».

Président du groupe Samsung

▲ 1993 - présentation d'une nouvelle identité sociétale de Samsung.

▲ 1996 - nommé membre du Comité international olympique (CIO).

▲ 1998 - nommé président et PDG de Samsung Electronics Co.

▲ 2004 - décoré de la Légion d'honneur par le gouvernement français.

▲ 2007 - participation à la campagne sud-coréenne en vue d'organiser les Jeux olympiques d'hiver à PyeongChang.

▲ 2008 - inculpé pour sa gestion de caisses noires du groupe, Lee annonce son intention de se retirer de la gestion et des mesures destinées à améliorer la gouvernance des sociétés. Trois ans plus tard, il est reconnu coupable d'évasion fiscale et condamné à trois ans de prison assortie d'un sursis de cinq ans.

▲ 2009 - la Haute Cour de Séoul confirme en août la condamnation à son encontre pour abus de confiance mais il bénéficie d'une grâce présidentielle en décembre.

▲ 2010 - réhabilité en tant que président de Samsung Electronics Co., la société dévoile son premier smartphone Galaxy S.

Mort du président de Samsung

▲ 2011 - il aurait joué un rôle clé lors de la 123e session du CIO au cours de laquelle PyeongChang est désignée ville hôte des Jeux olympiques d'hiver 2018.

▲ 2014 - hospitalisé à la suite d'un infarctus du myocarde.

▲ 2020 - il s'éteint à l'âge de 78 ans.

(FIN)

Accueil Haut de page