Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(4e LD) Décès du président de Samsung, moteur de la transformation de la Corée du Sud en puissance technologique

Actualités 25.10.2020 à 14h44

SEOUL, 25 oct. (Yonhap) -- Le président de Samsung Electronics Co., Lee Kun-hee, qui a transformé le groupe Samsung, une petite entreprise de commerce, en l'une des plus grandes entreprises technologiques au monde, est mort ce dimanche dans un hôpital à Séoul à l'âge de 78 ans, ouvrant la question de la succession au sein du groupe.

Le président de Samsung Electronics était alité depuis mai 2014 après une crise cardiaque.

«Le président Lee est décédé le 25 octobre avec sa famille, dont le vice-président Jay Y. Lee, à ses côtés. Le président Lee était un véritable visionnaire qui a transformé Samsung en un leader mondial de l'innovation et une puissance industrielle», a déclaré Samsung dans un communiqué.

Cette photo, prise le 10 octobre 2003, montre le président de Samsung Electronics Co., Lee Kun-hee, dans un établissement de recherche sur les puces mémoire de l'entreprise à Hwaseong, dans la province du Gyeonggi. Lee est décédé le dimanche 25 octobre 2020 dans un hôpital à Séoul, à l'âge de 78 ans.

Lee a hérité de Samsung en 1987, à l'âge de 45 ans, à la mort de son père Lee Byung-chull, fondateur de l'actuel groupe Samsung.

En 1993, Lee Kun-hee a annoncé sa première philosophie entrepreneuriale phare, appelée «New Management Initiative», adoptée par Samsung comme une doctrine jusqu'à ce jour.

La ligne la plus connue de cette philosophie qui a pris forme au bout de presque trois mois de réunions avec les directeurs convoqués en Europe et au Japon, c'est «changez tout, sauf votre femme et vos enfants».

Sous sa direction, Samsung a développé des dizaines de filiales, dont le premier fabricant mondial de smartphones, Samsung Electronics Co. et Samsung Heavy Industries Co.

Samsung Electronics est le plus grand fabricant de smartphones au monde, grâce à sa ligne de smartphones Galaxy et à une série de téléphones portables d'entrée de gamme. Le géant technologique est aussi le plus grand fabricant de puces mémoire au monde, dont les clients incluent Apple Inc. et d'autres grands vendeurs de smartphones ainsi que d'autres entreprises technologiques mondiales.

Samsung est un pilier de l'économie sud-coréenne. Les actifs du groupe qui s'élevaient à 8.000 milliards de wons (6,9 milliards de dollars) au moment où Lee a accédé à la direction du groupe sont estimés aujourd'hui à plus de 400.000 milliards de wons.

Le président de Samsung Electronics Co., Lee Kun-hee. (Photo d'archives Yonhap)

Son fils unique, Jae-yong, devrait devenir le nouveau dirigeant du groupe Samsung bien qu'il soit impliqué dans un scandale lié à sa succession.

Lee a été inculpé pour des accusations de fraude comptable et de manipulation boursière dans le cadre de la fusion de deux filiales du groupe destinée à faciliter sa succession.

Lee père détient 4,18% des actions de Samsung Electronics et 20,76% de Samsung Life, ainsi que des participations dans plusieurs filiales. Ses actifs sont estimés à 20.000 milliards de wons.

Les actifs possédés par Lee père signifie que ses héritiers pourraient payer de lourds droits de succession estimés à plus de 10.000 milliards de wons.

Lee laisse dans le deuil sa femme, Hong Ra-hee, son fils, Jae-yong, et ses deux filles, Boo-jin et Seo-hyun.

Jae-yong est actuellement vice-président de Samsung Electronics, Boo-jin dirige la branche hôtelière de Samsung, Hotel Shilla Co., et Seo-hyun gère la Samsung Welfare Foundation.

Samsung a annoncé que les funérailles se dérouleraient de manière modeste entre les membres de la famille.

mjp@yna.co.kr

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page