Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Les héritiers du président de Samsung doivent payer un montant record de droits de succession

Actualités 25.10.2020 à 16h30

SEOUL, 25 oct. (Yonhap) -- Après le décès du président de Samsung, Lee Kun-hee, ses héritiers, y compris son fils unique, Jae-yong, et ses filles, doivent payer un montant record de droits de succession, ont fait savoir ce dimanche des sources industrielles.

Lee Kun-hee, qui a dirigé le premier conglomérat géré par une famille en Corée du Sud, le groupe Samsung, est décédé ce dimanche dans un hôpital à Séoul, à l'âge de 78 ans, laissant derrière lui des actions d'une valeur globale de 18.000 milliards de wons (15,9 milliards de dollars).

Lee père laisse dans le deuil sa femme, Hong Ra-hee, son fils, Jae-yong, et ses deux filles, Boo-jin et Seo-hyun.

Le défunt président détient 4,18% des actions de Samsung Electronics et 0,08% des actions de préférence de l'entreprise.

Le président du groupe Samsung, Lee Kun-hee, assiste à la 125e Assemblée générale du Comité international olympique (CIO) dans un hôtel à Buenos Aires en 2013. Lee est décédé le dimanche 25 octobre 2020 dans un hôpital à Séoul, à l'âge de 78 ans. (Photo fournie par Samsung. Revente et archivage interdits)

Il possède également 20,76% des actions de Samsung Life Insurance Co. et 2,88% de Samsung C&T Corp., la société holding de facto du conglomérat.

Les actions de Samsung SDS Co., possédées par Lee, sont estimées à 0,01%.

Les sources industrielles estiment que ses héritiers devront payer environ 10.000 milliards de wons de droits de succession uniquement pour les actifs sous forme d'actions.

La famille du défunt président du groupe Samsung pourrait décider de payer les droits sur plusieurs années, selon des experts. Selon la loi sud-coréenne, ils sont autorisés à les payer par versements échelonnés pendant plus de cinq ans.

La famille du groupe LG, un autre conglomérat, a décidé plus tôt de payer les droits de succession sur cinq ans après avoir hérité des actions de leur défunt président. Par ailleurs, Hong détient 0,91% des actions de Samsung Electronics Co., estimé à près de 3.200 milliards de wons.

Le vice-président de Samsung Electronics, Lee Jae-yong, possède 0,7% des actions du géant technologique et 17,33% de Samsung C&T, ainsi que des actions d'autres filiales, totalisant 7.100 milliards de wons.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page