Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Les Etats-Unis envisagent d'ajuster de manière flexible les niveaux de leurs troupes à l'étranger

Actualités 26.10.2020 à 16h51
Le ministre de la Défense Suh Wook lors d'un audit parlementaire le 26 octobre 2020.

SEOUL, 26 oct. (Yonhap) -- Les Etats-Unis ne se sont pas engagés à maintenir le niveau de leurs troupes en Corée du Sud dans un récent communiqué conjoint entre leurs chefs de la défense car ils sont en train d'ajuster la présence de leurs soldats à l'étranger de manière flexible, a fait savoir ce lundi le ministère de la Défense.

Les deux pays ont publié un communiqué conjoint après une réunion annuelle entre le ministre de la Défense Suh Wook et son homologue américain Mark Esper plus tôt ce mois-ci mais le communiqué n'a pas inclus un engagement habituel des Etats-Unis concernant le maintien des soldats américains au niveau actuel.

Cette absence a fait naître des rumeurs selon lesquelles les Etats-Unis pourraient envisager de réduire leurs troupes en Corée.

«Au lieu de maintenir un certain niveau de troupes américaines dans un pays particulier, ils envisagent d'ajuster de manière flexible les niveaux de leurs troupes compte tenu des situations sécuritaires», a répondu le ministre de la Défense à une question du député Kang Dae-sik du Parti du pouvoir du peuple (PPP) sur la raison pour laquelle l'engagement sur les troupes américaines était absent dans le communiqué.

Suh a noté que les Etats-Unis ont réaffirmé un «engagement inébranlable» vis-à-vis de la sécurité de la Corée du Sud lors de la Réunion consultative sur la sécurité (SCM) en ajoutant qu'il n'y a pas eu de discussions sur l'éventuelle réduction du niveau des Forces américaines en Corée du Sud (USFK).

A propos de l'omission d'une mention sur le maintien du niveau des troupes américaines, Suh a aussi déclaré que le Pentagone semblait avoir reçu des directives pour adopter une position plus flexible sur le niveau de ses troupes envoyés à l'étranger.

Séoul et Washington ne sont par ailleurs pas parvenus à réduire leurs divergences à propos du partage des coûts nécessaires au maintien de 28.500 soldats américains en vertu d'un accord bilatéral, appelé l'Accord sur les mesures spéciales (SMA).

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page