Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le ministère de l'Unficiation lancera une étude écologique sur l'estuaire du fleuve Han

Actualités 27.10.2020 à 15h10
Fleuve Han, le dimanche 24 mai 2020.

SEOUL, 27 oct. (Yonhap) -- Le ministère de l'Unification lancera une recherche écologique sur le côté sud-coréen de l'estuaire du fleuve Han près de la frontière intercoréenne au début du mois prochain dans le cadre de l'application d'un accord avec la Corée du Nord consistant à utiliser conjointement la voie navigable actuellement limitée, a déclaré ce mardi un officiel.

En vertu d'un accord militaire signé lors du sommet entre le président Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un en 2018, les deux côtés sont convenus d'une utilisation conjointe de l'estuaire du fleuve Han le long de leur frontière occidentale et ont effectué une étude conjointe sur la voie navigable en novembre 2018.

La voie navigable maritime a été limitée aux vaisseaux civils en raison des tensions militaires. L'accord intercoréen appelle à l'ouverture d'un passage civil afin de réduire les tensions entre les deux voisins.

Le projet est cependant resté bloqué depuis le sommet sans accord entre Washington et Pyongyang en février 2019.

«Le gouvernement projette de lancer une recherche écologique dans les zones humides de l'estuaire du fleuve Han au début du mois prochain... elle sera effectuée sur la partie du Sud en considérant les relations intercoréennes actuelles», a fait savoir l'officiel.

Le ministère n'a pas proposé d'examens conjoints au Nord alors que les canaux de communication demeurent rompus depuis la démolition du bureau de liaison intercoréen en juin, a-t-il indiqué.

«Nous effectuons cette recherche dans le cadre des efforts pour collecter des données et vérifier les conditions afin de se préparer à une enquête approfondie en tant que suivi de la recherche conjointe de la voie navigable en 2018», a-t-il ajouté.

Le programme précis de la recherche est en discussion avec les autorités concernées.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page