Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(2e LD) Coronavirus : moins de 100 nouveaux cas mais les clusters d'infection sporadiques restent inquiétants

Actualités 27.10.2020 à 16h38

SEOUL, 27 oct. (Yonhap) -- Les cas additionnels de nouveau coronavirus (Covid-19) sont tombés en dessous de 100 ce mardi mais les craintes d'un éventuel rebond d'infections persistent après des infections sporadiques en grappes dans des établissements à haut risque, tels que les hôpitaux et les maisons de soins.

Le pays a ajouté 88 nouveaux cas de Covid-19, dont 72 infections locales, portant le bilan à 26.043, selon l'Agence coréenne de contrôle et de prévention des maladies (KDCA).

La dernière hausse marque une chute par rapport aux 119 patients recensés lundi mais un bond en comparaison aux 61 de dimanche.

Des moines bouddhistes portant des masques de protection entrent dans un temple dans le sud de Séoul, le mardi 27 octobre 2020.

Les infections groupées dans des hôpitaux et maisons de soins étaient largement considérées comme la cause de la dernière hausse.

Les autorités sanitaires estiment toujours que la pandémie de Covid-19 est contrôlable dans le pays depuis que ce dernier a allégé le régime de distanciation sociale à son plus bas niveau le 12 octobre, permettant aux Sud-Coréens de reprendre la plupart de leurs activités quotidiennes en respectant les lignes directrices de base.

Précédemment, les rassemblements en intérieur de 50 personnes ou plus ont été interdits, ce qui a empêché les opérations des magasins et restaurants. D'autres installations plus à risque, y compris les discothèques et karaokés, ont été ordonnées de fermer complètement leurs portes.

Ces restrictions ont été levées sous certaines conditions comme la tenue de registres d'entrée.

Les autorités sanitaires ont averti que le nombre de patients atteints du Covid-19 pourrait augmenter encore davantage avec le nombre croissant de voyageurs profitant des vacances d'automne. Elles gardent aussi un œil vigilant sur les clubbeurs célébrant Halloween.

La Corée du Sud avait appris un leçon en mai quand elle a connu d'énormes infections en groupe dans le quartier d'Itaewon réputé pour sa vie nocturne. Environ 270 cas étaient en relation avec des clubs du quartier.

«Nous appelons les Sud-Coréens à réduire les rassemblements durant l'hiver», a déclaré Kwon Joon-wook, directeur adjoint du QG central du contrôle des maladies, lors d'une conférence de presse. «Il est possible que le nombre quotidien rebondisse à tout moment. Environ 70 à 80 des cas récents ont été identifiés dans le grand Séoul.»

Des élèves reçoivent des tests de dépistage dans un centre provisoire situé dans un lycée de Séoul, le mardi 27 octobre 2020.

Parmi les infections locales nouvellement identifiées, 24 l'ont été à Séoul et 27 dans la province du Gyeonggi entourant la capitale. Le grand Séoul abrite presque la moitié des 51,6 millions d'habitants du pays.

La province du Gangwon a déclaré six autres patients et celle du Gyeongsang du Nord a rapporté cinq cas supplémentaires.

Une réunion de golf à Yongin, au sud de Séoul, qui a rapporté son premier cas la semaine dernière, a déclaré 30 autres patients jusqu'à mardi midi, alourdissant le bilan à 31.

Un hôpital de rééducation à Gwangju, au sud de Séoul, a ajouté deux infections additionnelles pour atteindre 137 cas.

Un total de 42 contaminations ont trouvé leur origine dans une réunion privée dans l'arrondissement de Guro à Séoul.

Une crèche a rapporté cinq nouveaux patients aujourd'hui, portant le total à six.

Au cours de ces deux dernières semaines, 11,3% des cas nouvellement ajoutés avaient des voies d'infection inconnues. Les clusters d'infection représentent un quart des cas rapportés durant la période.

Des employés distribuent des fleurs aux visiteurs durant une campagne de promotion de la distanciation sociale sur un marché de l'île de Jeju, le mardi 27 octobre 2020.

Le pays a ajouté 16 cas importés.

Les Etats-Unis ont compté sept patients, devant la Pologne avec trois et l'Inde avec deux cas additionnels. Les autres personnes infectées venaient de Birmanie, de Suisse, de France et d'Ukraine.

Les étrangers représentent 43% du total de 3.679 infections importées jusqu'à présent.

Le nombre de patients dans un état grave ou critique s'est élevé à 52, soit un de moins qu'un jour plus tôt.

La Corée du Sud a rapporté trois décès additionnels pour un bilan de 460 morts. Le taux de mortalité a atteint 1,77%.

Le nombre total de personnes ayant quitté l'hôpital après un rétablissement complet s'est élevé à 23.981, soit 76 de plus qu'hier.

La Corée du Sud a effectué 2.567.587 tests de dépistage, dont 15.323 la veille.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page