Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Entretien téléphonique entre des hauts diplomates sud-coréen et américain à propos de la course à la tête de l'OMC

Actualités 28.10.2020 à 17h09
Le vice-ministre des Affaires étrangères Choi Jong-kun (à dr.) et son homologue américain Stephen Biegun lors d'une réunion à Washington le 10 septembre 2020. (Photo fournie par le ministère des Affaires étrangères. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 28 oct. (Yonhap) -- Le vice-ministre des Affaires étrangères Choi Jong-kun et son homologue américain Stephen Biegun se sont entretenus ce mercredi au téléphone pour discuter de la course actuelle à la présidence de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et d'autres questions bilatérales et régionales, a fait savoir le ministère des Affaires étrangères.

Cet entretien téléphonique est intervenu alors que la candidature de la ministre sud-coréenne du Commerce Yoo Myung-hee à la tête de l'OMC a heurté un obstacle, l'Union européenne (UE) et le Japon ayant décidé de soutenir sa concurrente nigériane Ngozi Okonjo-Iweala, selon des médias locaux.

«Les deux parties ont tenu des consultations étroites sur la sélection du directeur général de l'OMC», a déclaré le ministère dans un communiqué de presse.

Washington n'a pas encore officiellement annoncé quelle candidate il soutiendra même si des médias disent qu'il semble favoriser Yoo.

Hier, l'OMC a conclu la troisième et dernière phase de consultations au cours de laquelle chaque Etat membre a fait part de sa préférence entre les deux candidates. Le résultat des consultations devrait être connu plus tard cette semaine.

Si une candidate obtient un soutien écrasant auprès des Etats membres et l'autre convient d'abandonner la course, le vainqueur pourrait être facilement annoncé, sauf en cas d'opposition importante de la part de pays majeurs tels que les Etats-Unis.

Néanmoins, si aucune candidate n'obtient un soutien écrasant ou un membre clé de l'OMC s'oppose à un candidat de consensus, le processus de nomination du chef de l'OMC pourrait tomber dans une impasse.

Lors des discussions d'aujourd'hui, Choi et Biegun sont également convenus de poursuivre leurs consultations autour de l'établissement proposé du «dialogue de l'alliance», une plate-forme de dialogue de niveau directeur général destinée à améliorer la coopération entre les alliés.

«Le vice-ministre des Affaires étrangères Choi et le secrétaire d'Etat adjoint Biegun ont réaffirmé leur soutien et confiance mutuelle à propos de l'alliance Corée du Sud-Etats-Unis et se sont accordés sur la nécessité de gérer de manière stable les questions en suspens entre les deux pays», a indiqué le ministère.

Choi a invité Biegun à venir en Corée du Sud dans le courant de cette année, a ajouté le ministère.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page