Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(3e LD) Samsung prévoit un ralentissement des bénéfices après des résultats record au T3

Economie 29.10.2020 à 16h15
Résultats de Samsung Electronics
Un panneau à l'extérieur d'un bâtiment de Samsung Electronics à Séoul, le 26 octobre 2020.

SEOUL, 29 oct. (Yonhap) -- Samsung Electronics Co. a prévu ce jeudi que sa rentabilité se détériorerait au quatrième trimestre après avoir rapporté des résultats record au troisième trimestre grâce à son activité puces mémoire et à la demande latente pour les téléphones mobiles et produits électroménagers sur fond de pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19).

Son bénéfice net s'est élevé à 9.360 milliards de wons (8,3 milliards de dollars) au troisième trimestre, en hausse de 48,9% en glissement trimestriel, a détaillé le plus grand fabricant de puces mémoire et de smartphones au monde dans un dépôt réglementaire.

Son bénéfice d'exploitation a bondi de 58,8% sur un an à 12.350 milliards de wons au troisième trimestre de cette année, représentant sa meilleure performance trimestrielle depuis le troisième trimestre 2018 à l'issue duquel la société a dégagé un résultat d'exploitation de 17.500 milliards de wons.

Son chiffre d'affaires a augmenté de 8% en rythme annuel à 66.960 milliards de wons pour la période juillet-septembre. Il s'agit du plus gros chiffre d'affaires de son histoire. Le précédent record avait été établi au quatrième trimestre de 2017 avec 65.900 milliards de wons.

En glissement trimestriel, le chiffre d'affaires a augmenté de 26,43% alors que le résultat d'exploitation a bondi de 51,64%.

Les chiffres sont conformes aux prévisions de résultats annoncées plus tôt ce mois-ci qui ont dépassé le consensus du marché.

Samsung a attribué ses résultats encourageants à la demande solide pour les smartphones et appareils électroniques grand public alors que son activité puces mémoire a bénéficié des commandes urgentes du chinois Huawei Technologies Co. suite aux sanctions américaines malgré la baisse des prix des puces.

Néanmoins, le géant des technologies a prévu que sa rentabilité se dégraderait au quatrième trimestre en raison de «l'affaiblissement de la demande pour les puces mémoire de la part des clients de serveur et de l'intensification de la concurrence dans les secteurs des téléphones mobiles et de l'électronique de grande consommation».

Samsung a anticipé un rebond de la demande pour les puces destinées aux serveurs au premier semestre de l'année prochaine.

La société s'attend aussi à une reprise de la demande mondiale l'année prochaine, tout en pointant des incertitudes persistantes à cause d'une éventuelle recrudescence du Covid-19.

Au troisième trimestre, les ventes de l'unité des semi-conducteurs ont atteint 18.800 milliards de wons, soit une progression de 6,87% sur un an. Son résultat d'exploitation de l'activité puces mémoire a presque doublé en passant de 3.050 milliards de wons à 5.540 milliards de wons au cours de la période citée.

«L'activité puces mémoire a affiché des résultats solides alors que la demande robuste pour les produits mobiles et PC a conduit à des expéditions plus importantes qu'attendu, compensant l'impact de la baisse des prix des puces mémoire», a déclaré Samsung.

La société a ajouté que des commandes pressantes de la part de Huawei, le premier fabricant d'équipements de télécommunication et deuxième producteur de smartphones, ont aidé les activités DRAM et flash NAND.

Huawei, l'un des plus gros clients de Samsung, s'est approvisionné agressivement en semi-conducteurs à l'approche de l'entrée en vigueur des restrictions d'exportations américaines le 15 septembre.

Pour les DRAM, Samsung a indiqué que la production avait crû d'environ 5% au troisième trimestre mais la moyenne des prix de vente (ASP, Average Selling Price) a baissé à moins de 10%.

Le taux de croissance de production se réfère au volume de mémoires produites et est considéré comme un baromètre clé pour évaluer la demande du marché.

Samsung a également vu croître les bénéfices de son activité systèmes LSI grâce à la demande solide pour les composants de téléphone mobile alors que son activité fonderie a profité de l'augmentation des commandes de puces HPC et d'autres applications.

La division IT & mobile (IM) de Samsung a affiché un chiffre d'affaires de 30.490 milliards de wons au troisième trimestre, soit une augmentation de 4,23% sur un an, alors que son bénéfice d'exploitation a bondi de 52,4% en glissement annuel à 4.450 milliards de wons, soit le meilleur chiffre jamais enregistré depuis le premier trimestre de 2014.

Samsung a souligné que ses ventes de smartphones ont bondi de près de 50% par rapport au trimestre précédent avec le lancement de nouveaux modèles phares comme le Galaxy Note 20 et le Galaxy Z Fold 2, ainsi que ses ventes solides de modèles de grande consommation sur des marchés clés comme l'Inde.

«La gestion efficace de coûts à travers la standardisation des composants et la réduction de dépenses marketing ont conduit à une amélioration considérable de la rentabilité», a expliqué la société. «L'augmentation des ventes de tablettes et appareils mettables a également contribué à la croissance des bénéfices au troisième trimestre.»

Lors d'une conférence de presse, Samsung a indiqué avoir vendu 88 millions d'unités d'appareils mobiles au troisième trimestre, en hausse par rapport aux 57 millions d'exemplaires écoulés au trimestre précédent, dont plus de 90% étaient des smartphones.

Ses ventes de tablettes ont englobé 9 millions d'unités, en hausse par rapport aux 7 millions d'exemplaires du deuxième trimestre.

La division électronique pour le grand public comprenant les activités écrans et appareils numériques a engrangé des ventes à hauteur de 14.090 milliards de wons, en hausse de 28,91% sur un an. Le bénéfice d'exploitation de l'unité a presque triplé, atteignant un chiffre record de 1.560 milliards de wons pour la période juillet-septembre par rapport aux 550 milliards de wons du troisième trimestre de l'année dernière.

«La demande pour les téléviseurs a bondi en glissement trimestriel et annuel alors que la tendance «à la maison» a soutenu les ventes pour les produits home cinéma de haute définition», a ajouté la société.

L'activité écrans d'affichage de Samsung a été le seul secteur qui a accusé un recul au troisième trimestre. Son volume des ventes était de 7.320 milliards de wons, en baisse de 20,95 sur un an, et son bénéfice d'exploitation a plongé de 59,82% sur un an à 470 milliards de wons.

Harman International Industries, filiale de Samsung spécialisée dans les systèmes pour véhicules, a affiché un chiffre d'affaires de 2.620 milliards de wons au troisième trimestre, soit une augmentation de 0,38% sur un an, alors que son bénéfice d'exploitation a bondi de 50% à 150 milliards de wons.

Afin d'améliorer sa rentabilité future Samsung a fait part de son intention de renforcer sa position de leader dans le secteur des puces mémoire en accélérant la conversion vers les DRAM de 1z nm et V-NAND de sixième génération. La société a ajouté qu'elle projetait de produire en masse des V-NAND de septième génération à partir de l'année prochaine.

La division mobile de Samsung ambitionne de proposer un plus grand nombre de modèles pliables et 5G à l'échelle mondiale alors que son activité équipements de réseau cherchera de nouvelles opportunités d'affaires au Japon, en Inde et en Europe, où la demande pour les solutions 5G est en hausse.

Samsung a indiqué que son activité écrans d'affichage projetait de lancer de nouveaux écrans à points quantiques l'année prochaine. L'entreprise a annoncé plus tôt cette année son plan de cesser la production d'écrans LCD l'an prochain mais, à cause de la demande latente et de l'augmentation des prix des écrans LCD, la société a dit envisager d'étendre la production de ces écrans d'affichage.

Les dépenses d'investissement de Samsung ont englobé 8.400 milliards de wons au troisième trimestre dont 6.600 milliards de wons dépensés dans les semi-conducteurs et 1.500 milliards de wons dans les écrans.

Samsung a précisé que ses dépenses en capital devraient atteindre 35.200 milliards de wons cette année dont 28.900 milliards de wons dans les semi-conducteurs et 4.300 milliards de wons dans les écrans.

Par ailleurs, la société versera un dividende de 354 wons par action. Un total de 2.400 milliards de wons seront ainsi distribués à ses actionnaires.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page