Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Les autorités sanitaires réaffirment qu'il n'y a aucun lien entre le vaccin contre la grippe et les décès

Actualités 29.10.2020 à 17h04
Une personne se fait vacciner contre la grippe saisonnière dans un centre médical situé dans le quartier de Gangseo, dans l'ouest de Séoul, le vendredi 23 octobre 2020.

SEOUL, 29 oct. (Yonhap) -- Les autorités sanitaires sud-coréennes ont déclaré ce jeudi qu'elles n'avaient pas détecté de lien direct entre la vaccination contre la grippe et les décès, en exhortant la population à se faire administrer le vaccin avant le début de l'hiver, sur fond de pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19).

Les préoccupations du public sur la sécurité de la vaccination contre la grippe saisonnière en Corée du Sud restent élevées, alors qu'au moins 72 personnes, pour la plupart septuagénaires et octogénaires, sont décédées après s'être faites vacciner.

Cependant, les autorités sanitaires ont poursuivi le programme de vaccination de l'Etat contre la grippe saisonnière, en citant des résultats de l'autopsie qui n'ont pas prouvé de liens directs entre la vaccination et les décès.

Parmi les 72 décès, il n'y avait pas de lien direct dans 71 cas, a déclaré l'Agence coréenne de contrôle et de prévention des maladies (KDCA), dans un communiqué. Une enquête sur le décès restant est en cours.

Les autorités sanitaires ont fait savoir qu'elles surveillaient étroitement les relations possibles entre les vaccins et les décès, étant donné qu'un total de 1.551 personnes ont rapporté des effets secondaires jusqu'à mercredi après avoir reçu le vaccin cette année.

Les appréhensions quant aux éventuels dangers de la vaccination contre la grippe ont augmenté après que certaines doses de vaccins ont été partiellement exposées à des températures ambiantes. Les autorités ont toutefois indiqué qu'il n'y avait pas de problème concernant sa sûreté.

Le pays offre un programme de vaccination gratuit pour quelque 19 millions de personnes, dont les adolescents et personnes âgées.

Le programme de vaccination gratuit de l'Etat, qui a été étendu cette année dans le cadre des efforts pour prévenir une potentielle «twindemic» (deux épidémies simultanées) en hiver, voit la participation de cinq sociétés pharmaceutiques dont GC Pharma et Ilyang Pharmaceutical Co.

En général, la saison de la grippe arrive entre la fin novembre et décembre. Les vaccins antigrippaux provoquant le développement d'anticorps environ deux semaines après la vaccination, les experts recommandent de se faire vacciner contre la grippe d'ici la mi-novembre.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page