Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul demande au Nord d'agir de manières «discrète, sage et flexible» après l'élection de Biden

Corée du Nord 13.11.2020 à 14h19
La porte-parole adjointe du ministère de l'Unification Cho Hye-sil donne un point de presse le vendredi 19 juin 2020 au complexe gouvernemental à Séoul.

SEOUL, 13 nov. (Yonhap) -- Le ministère de l'Unification a renouvelé ce vendredi sa demande à la Corée du Nord de s'abstenir de faire des provocations, en exhortant Pyongyang à agir de manières «discrète, sage et flexible» durant l'incertitude croissante suite à l'élection présidentielle américaine plus tôt ce mois-ci.

L'appel est intervenu dans un contexte d'incertitude sur la politique que va adopter la prochaine administration Joe Biden à l'égard de la Corée du Nord et de préoccupations selon lesquelles Pyongyang pourrait effectuer des provocations pour attirer l'attention et donner le ton pour les futures négociations.

«Ce que nous tenons à souligner entre autres est que les deux Corées doivent d'abord reprendre le dialogue à un moment où la fluidité des situations reste élevée et bâtir la confiance pour que le Sud et le Nord gagnent du temps», a dit Cho Hey-sil, porte-parole adjointe du ministère, durant un point de presse régulier.

«Pour cela, nous relançons la demande à la Corée du Nord d'agir de manières discrète, sage et flexible pour surmonter cette ère de transition», a-t-elle ajouté.

La Corée du Sud a exhorté à plusieurs reprises Pyongyang à ne pas faire monter les tensions en effectuant des provocations, dont un test de missile.

Plus tôt cette semaine, le ministre de l'Unification Lee In-young a appelé la Corée du Nord à agir de manières «discrète, sage et flexible» et de s'abstenir de faire des provocations durant la transition du leadership américain pour maintenir les chances de progrès dans les négociations nucléaires.

La Corée du Nord est restée muette sur le résultat de l'élection présidentielle américaine. Des observateurs disent que le Nord semble analyser les conséquences de l'élection présidentielle ou attendre jusqu'à ce que le président Donald Trump accepte sa défaite pour donner sa position.

Cho a dit que le ministère suivrait étroitement le message que la Corée du Nord publiera concernant l'élection américaine.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page