Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Première chute des importations d'alcool en 10 ans l'année dernière

Economie 21.11.2020 à 11h00

SEOUL, 21 nov. (Yonhap) -- Les importations d'alcool de la Corée du Sud ont chuté pour la première fois en 10 ans en 2019 dans un contexte de boycott de la bière japonaise sur fond de dispute commerciale bilatérale, ont montré des chiffres récemment publiés par le Service des douanes coréennes (KCS) et l'industrie locale de l'alcool.

Les importations d'alcools du pays se sont élevées à 466.000 kilolitres en 2019, en baisse de 6% par rapport à l'année précédente, selon les données.

Il s'agit de la première baisse en glissement annuel depuis 2009, peu de temps après la crise financière mondiale.

La diminution de l'année dernière était principalement attribuée à une baisse des importations de bière, en particulier du Japon. Les importations de bière du pays du Matin-Clair se sont élevées à 356.000 kilolitres l'année dernière, en baisse de 8,7% en glissement annuel.

Première chute des importations d'alcool en 10 ans l'année dernière - 1

Les marques de bière japonaises étaient en tête de la liste des meilleures ventes sur le marché intérieur, mais elles ont été remplacées par des produits chinois et belges à la suite du boycott des marques japonaises par des consommateurs sud-coréens.

«Le boycott des produits japonais a certainement été le principal responsable de la baisse des importations de bière de l'année dernière», a expliqué une source de l'industrie sous couvert d'anonymat. «Les marques japonaises ont abandonné les premières places sur la liste des meilleures ventes en raison du boycott.»

En juillet de l'année dernière, les Sud-Coréens ont lancé un mouvement de boycott pour protester contre les restrictions japonaises à l'exportation de certains matériaux industriels clés vers la Corée du Sud. Tokyo a pris cette décision après que le plus haut tribunal de Corée du Sud a ordonné en 2018 à des entreprises japonaises d'indemniser des victimes coréennes du travail forcé du Japon pendant la guerre.

Les importations de whisky ont chuté de 15,6% en glissement annuel à 12.000 kilolitres l'an dernier, marquant la neuvième année consécutive de baisse.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page