Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vaccins antigrippaux : 107 décès suspects signalés en Corée du Sud

Science/Tech 19.11.2020 à 16h36
Le ministre de la Santé et des Affaires sociales Park Neunghoo se fait vacciner contre la grippe saisonnière dans une clinique à Sejong, le mardi 27 octobre 2020.

SEOUL, 19 nov. (Yonhap) -- L'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA) a déclaré ce jeudi qu'un total de 107 personnes, pour la plupart des septuagénaires et octogénaires, sont mortes après avoir reçu un vaccin contre la grippe saisonnière.

Les décès ont alimenté l'inquiétude du public sur la sécurité de tels vaccins, mais les autorités sanitaires ont déclaré que 106 des personnes décédées avaient une relation très limitée avec les vaccins contre la grippe. Une enquête sur le décès restant est en cours.

Du total, 48 personnes avaient plus de 80 ans, suivies de 40 septuagénaires, 10 moins de 60 ans et neuf entre 60 et 69 ans, a dit la KDCA.

Les autorités sanitaires ont dit à plusieurs reprises qu'elles n'avaient trouvé aucun lien direct entre les vaccins contre la grippe saisonnière et les décès, en exhortant la population à se protéger avant le commencement de l'hiver sur fond de pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19).

Les appréhensions quant aux éventuels dangers de la vaccination contre la grippe ont augmenté après que des doses de vaccins ont été partiellement exposées à température ambiante. Les autorités ont toutefois indiqué qu'il n'y avait pas de problème concernant leur sûreté.

Le pays offre un programme de vaccination gratuit pour quelque 19 millions de personnes, dont les enfants, adolescents et personnes âgées, et plus de 13,05 millions se sont fait vacciner jusqu'à présent, soit 66,7%, selon la KDCA.

En général, la saison de la grippe débute à la fin de novembre ou en décembre. Les vaccins antigrippaux aident à développer des anticorps environ deux semaines après la piqûre. Les experts recommandent de se faire vacciner contre la grippe avant la mi-novembre.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page