Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Entrée en vigueur des règles de distanciation sociale renforcées

Actualités 19.11.2020 à 21h14

SEOUL, 19 nov. (Yonhap) -- Les installations polyvalentes à haut risque, telles que les restaurants et les cinémas, font depuis aujourd'hui l'objet de restrictions dans leur fonctionnement avec l'entrée en vigueur du programme de distanciation sociale renforcé dans le grand Séoul et dans d'autres zones où les infections au Covid-19 ont récemment grimpé en flèche.

Le gouvernement a en effet décidé d'augmenter d'un cran le programme de distanciation sociale à cinq niveaux pour le porter au niveau 1,5 dans la capitale, dans la province du Gyeonggi qui l'entoure, à Incheon, à Gwangju et dans une partie de la province du Gangwon.

L'alerte de niveau 1,5 vise essentiellement à limiter le nombre de personnes dans les espaces clos ainsi que les grands rassemblements afin de freiner la propagation du virus.

Dans les établissements où le risque d'infection est plus élevé, notamment les bars, les clubs, les salles de concert en intérieur, les restaurants et les cafés, la capacité maximale est réduite à une personne par 4 mètres carrés.

Les personnes ne sont pas autorisées à danser ou à se déplacer vers d'autres tables dans les boîtes de nuit, et manger et boire sont interdits pendant les concerts.

Les propriétaires de restaurants et de cafés de plus de 50 mètres carrés doivent maintenir une distance d'un mètre entre les tables ou installer des cloisons.

Une boîte de nuit à Séoul est presque vide le 19 novembre 2020, jour où la distanciation sociale de niveau 1,5 est entrée en vigueur.
Des tables et des chaises sont empilées dans un café de Séoul le 18 novembre 2020, un jour avant l'entrée en vigueur des mesures renforcées de distance sociale.

Cette capacité limitée et l'espacement entre les sièges sont également requis dans les établissements ordinaires, notamment les salles de sport, les cybercafés, les académies privées, les salles de mariage, les salons funéraires et les bains publics.

Dans les cinémas et salles de spectacle, un siège doit être laissé vacant entre les personnes.

Le nombre de personnes autorisées à se réunir pour des manifestations religieuses et sportives est limité à 30% de la capacité totale.

Les rassemblements et les manifestations ainsi que les concerts et les festivals de grande envergure, qui impliquent des activités «à haut risque» telles que le chant, sont soumis à un plafond de moins de 100 personnes.

Les opérateurs commerciaux et les organisateurs de rassemblements qui enfreignent ces règles s'exposent à des amendes pouvant atteindre 3 millions de wons (2.700 dollars).

Le premier jour de la mise en œuvre, les restaurants et les cafés qui s'affairaient à retirer les tables et à installer des cloisons ont vu leur clientèle diminuer fortement.

Seules quatre personnes occupaient les tables d'un café à Suwon, au sud de Séoul, en fin de matinée jeudi.

«Comme le niveau 1.5 a été mis en place aujourd'hui et qu'il pleut, moins de clients sont venus chez moi que les autres jours», a déclaré le propriétaire du café.

Les restaurants situés dans une ruelle populaire de Suwon, généralement remplis d'employés des bureaux voisins à l'heure du déjeuner, souffrent également de cette atmosphère morose.

«Nous avons déjà espacé les tables et n'acceptons pas de réservations pour des groupes de 10 personnes ou plus», a déclaré un employé du restaurant. «Il semble qu'un nombre croissant de personnes soient réticentes à se réunir et à se rencontrer ces jours-ci».

Plus tard dans la journée, la ville de Suncheon, dans la province du Jeolla Sud, à environ 415 km au sud-est de Séoul, a annoncé qu'elle porterait le régime de distanciation au niveau 2 à partir de vendredi, le premier cas de ce genre depuis que le pays a étendu le régime de distanciation de trois à cinq niveaux.

La décision a été prise après avoir conclu que beaucoup des derniers cas provenaient de petits rassemblements privés d'amis et de familles, et qu'il était crucial de prendre des mesures préventives pour éviter des dommages économiques plus importants, a déclaré la ville.

Le niveau 2 interdit les rassemblements dans cinq types d'établissements de divertissement, dont les bars karaoké, et limite les heures d'ouverture des restaurants et des cafés à 21 heures.

Ces mesures renforcées ont été prises alors que les autorités sanitaires sont confrontées à une autre vague potentielle dans la zone métropolitaine de Séoul, qui abrite près de la moitié des 50 millions d'habitants du pays.

Jeudi, le pays a signalé près de 350 nouveaux cas de coronavirus, atteignant le plus haut niveau depuis la fin août en raison d'infections sporadiques dans les communautés à travers le pays. Environ 180 infections provenaient de la grande région de Séoul.

Le gouvernement suit de près la situation pour décider s'il faut relever une nouvelle fois d'un cran les directives relatives à la distanciation sociale.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page