Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Coronavirus : plus de 300 nouveaux cas pour le 4e jour sur fond d'inquiétudes sur une 3e vague épidémique

National 21.11.2020 à 10h34

SEOUL, 21 nov. (Yonhap) -- Le nombre de cas additionnels de nouveau coronavirus (Covid-19) a dépassé la barre des 300 pour le quatrième jour consécutif ce samedi à cause d'importantes infections sporadiques à travers le pays, suscitant des inquiétudes sur une troisième vague de la pandémie.

Le pays a ajouté 386 nouveaux cas de Covid-19, dont 361 infections locales, portant le nombre total à 30.403, selon l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

Le nombre quotidien reste à trois chiffres depuis le 8 novembre alors que le seuil des 300 a été franchi mercredi pour la première fois depuis la fin d'août avec 313 cas. Le pays a confirmé 343 cas jeudi et 363 vendredi.

Le nombre cumulé de contaminations a dépassé la barre des 30.000 hier, 10 mois après que le pays a rapporté son premier patient le 20 janvier.

Les autorités sanitaires ont déclaré qu'une troisième vague d'infections était en cours dans la zone métropolitaine de Séoul après la première en février et en mars à Daegu et la deuxième en août aussi dans la capitale.

Des gens attendent de se faire dépister pour le Covid-19 dans un centre médical à Gwangju, à environ 330 km au sud de Séoul, le vendredi 20 novembre 2020.

Elles s'efforcent sans cesse de contrôler les clusters d'infections qui apparaissent dans tout le pays au sein de réunions privées, d'établissements publics et d'hôpitaux.

Le niveau de distanciation sociale, géré par l'Etat, a été relevé d'un cran à 1,5 dans le cadre d'un nouveau régime à cinq niveaux dans le grand Séoul et la ville méridionale de Gwangju pour deux semaines à partir de mercredi afin de prévenir une autre vague d'infections au virus.

La ville de Suncheon, dans la province du Jeolla du Sud, à environ 415 km au sud-est de Séoul, a commencé à appliquer les règles de distanciation sociale de niveau 2 vendredi en tant que mesure de prévention, devenant ainsi la première ville du pays à mettre en œuvre le troisième niveau le plus élevé.

L'hôtel de ville de Séoul, dans le centre de la capitale, est fermée le vendredi 20 novembre 2020 après qu'un cas de Covid-19 y a été rapporté.

Parmi les 361 cas locaux, 262 ont été identifiés dans le grand Séoul, qui abrite la moitié des 51 millions d'habitants du pays. Séoul a ajouté 154 contaminations additionnelles alors que la province du Gyeonggi, entourant la capitale, et la ville portuaire d'Incheon ont rapporté respectivement 86 et 22 cas.

En parallèle, le nombre quotidien de cas de Covid-19 rapportés en dehors de la zone métropolitaine de Séoul a atteint 99, dont 19 dans la province du Chungcheong du Nord, 18 dans la province du Jeolla du Sud et 14 dans la province du Gangwon.

Le nombre de nouveaux cas importés s'est élevé à 25, soit une baisse par rapport aux 43 recensés la veille.

Parmi les cas importés nouvellement confirmés, 12 sont venus des Etats-Unis et trois du Japon. Le nombre total de cas importés est actuellement de 4.380.

Une rue à Sinchon, dans l'ouest de Séoul, est relativement vide le vendredi 20 novembre 2020.

La Corée du Sud a signalé deux décès additionnels, alourdissant le bilan total à 503.

Davantage de décès pourraient être rapportés dans l'avenir car le nombre de patients dans un état grave ou critique s'est élevé à 86, en hausse de deux par rapport à vendredi.

Le nombre de personnes ayant quitté l'hôpital après un rétablissement complet a atteint 102, pour un total de 26.365.

Une partie du complexe gouvernemental à Sejong, à environ 120 km au sud de Séoul, est fermée le vendredi 20 novembre 2020 après qu'un officiel a été testé positif au Covid-19.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page